La Haute Vallée Aveyron Rugby en mode commando pour sa montée en Deuxième Série

La Haute Vallée Aveyron Rugby (Hvar) le sait officiellement depuis le 24 avril : elle jouera en Deuxième Série la saison prochaine. Après une saison à exprimer toute leur fougue et leur niaque, les rugbymen laissagais peuvent désormais souffler.

L'Hvar : une équipe, une famille et des guerriers réunis pour obtenir cette montée. DR

Suite à l’arrêt anticipé de tous les championnats, la ligue Occitanie de rugby a décidé de permettre aux huit meilleurs clubs d’Occitanie d’accéder à la division supérieure. L’Hvar et Puylaurens sont les deux heureux élus de la poule de Troisième Série.

Vincent Bousquet, président de l’Hvar, se dit évidemment heureux de cette montée même s’il est déçu de n’avoir pu la boucler sportivement : « je suis persuadé que l’équipe, classée troisième avant les phases finales régionales, avait le potentiel pour faire de très bons résultats en championnats d’Occitanie et de France ».

Un pack solide et vaillant, qui n’est pas pour rien dans le succès de cette saison. DR

« Une grinta » qui a fait la différence

Le quinze laissagais a commencé sa saison avec des certitudes « autour d’une équipe de copains solidaires où les automatismes existaient déjà » souligne Vincent Bousquet, « elle a dégagé toute l’année une grinta et énormément de plaisir à jouer ensemble, tout était réuni pour faire quelque chose ».

Les premiers matchs de l’année ont pu être difficiles car certains joueurs avaient des obligations familiales et professionnelles : « à des moments, cela a été dur mais avec l’esprit commando qu’a montré le groupe… il n’a jamais rien lâché. Les victoires, il est allé les chercher aux forceps ». Le match référence pour Vincent Bousquet, c’est celui contre les tarnais de Thoré à St Amans de Soult. Il raconte : « Nous étions partis à 18 dont deux joueurs en très petite forme qui ne sont pas rentrés sur la pelouse. Ce match, dense au niveau de l’impact physique, a été gagné grâce à une vaillance et une défense de tous les instants face à une très bonne équipe. Notre victoire nous a fait comprendre qu’on pouvait légitimement viser le haut de tableau ». L’équipe finit seconde de la poule avec quatre points d’avance sur Puylaurens, après les intouchables réservistes de l’équipe de Sor Agout (-mais classés hors championnat-).

Des joueurs toujours dans l’avancée. DR

Se maintenir la saison prochaine, voire plus

Vincent Bousquet se réjouit déjà des derbys aveyronnais en 2ème Série : « nous retrouverons sûrement des vieilles connaissances avec Camarès, Villefranche de Rouergue ou encore Viviez ». Ça risque encore de sentir la poudre au stade de Bertholène.

« Notre priorité sera de nous maintenir à cet échelon car les équipes sont souvent d’un niveau plus homogène par rapport à la 3ème Série. En fonction de nos résultats, nous les réajusterons »

(Vincent Bousquet, président HVAR)

Le club espère disposer d’un socle d’au moins 30 joueurs pour appréhender la prochaine saison : « ils sont tous attachés à nos valeurs, l’Hvar c’est une grande famille avec une solidarité à toute épreuve. Les joueurs de l’équipe fanion se rendent toujours disponibles pour le club et les plus jeunes » précise le président, satisfait de pouvoir compter sur une telle solidarité, « nous avons recontacté les joueurs et la très grande majorité d’entre eux a déjà répondu favorablement pour la saison prochaine. Quelques-uns sont encore dans la réflexion mais nous espérons qu’ils prendront la décision de partager une saison supplémentaire avec leurs copains ».

Une école de rugby qui fonctionne bien

« L’Hvar, c’est aussi des jeunes rugbymans qui se donnent à fond dans leur passion » tient à rappeler Vincent Bousquet. L’école de rugby est labellisée par la Fédération Française de Rugby depuis deux ans et ce sont six éducateurs diplômés qui encadrent les groupes allant des U6 au U10 : « tous les apprentis rugbymans ont fait preuve d’une grande assiduité et de beaucoup d’investissement tout au long de l’année » se félicite-t-il.

Les jeunes de 12 à 18 ans évoluent avec le club de Rodez sous la forme d’une entente : « même si elle est un peu forcée au vu de notre effectif restreint, je suis très satisfait de notre collaboration avec Rodez. Elle marche à merveille et permet à nos jeunes d’exprimer pleinement leurs possibilités. Certains d’entre eux pourront revenir jouer avec nous en équipe première » constate Vincent Bousquet.

Le club est donc maintenant tourné vers l’avenir après cette belle saison. Le Président encourage « les personnes souhaitant s’initier au rugby ou repartir pour une aventure de joueur tout en évoluant dans une équipe sympa avec des valeurs basées sur le plaisir, la solidarité et la combativité à venir découvrir l’Hvar ».

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur la page Facebook du club ou au 06.77.88.60.30.