Ecoles. Quelle organisation à Onet-le-Château ?

Onet-le-Château. Une douce rentrée en pays castonétois
Image d'illustration@ADN12_archives

Les écoles d’Onet-le-Château rouvriront leurs portes dès mardi 12 mai. La décision a été annoncée aux familles par le biais de l’ENT (Environnement Numérique de Travail) ce jeudi 7 mai, accompagnée de l’explication des modalités de reprise pour chaque enfant.

« Dans la mesure du possible, les fratries auront classe la même semaine afin que les parents puissent s’organiser » 

Planning de reprise progressive

« Les enfants seront accueillis par groupe de 15 au maximum pour les élémentaires, 6 pour les ULIS et 10 au plus pour les maternelles ». Un roulement à la semaine a été établi.

Groupe scolaire Pierre Puel :  à compter du 12 mai, accueil des élèves de CP et CM2 ; à compter du 14 mai, accueil des élèves de Grande Section, de CE1, CE2 et CM1.

Ecole des Narcisses : à compter du 12 mai, accueil des élèves de Grande et de Moyenne Sections.

Ecole Jean Laroche : à compter du 12 mai, accueil des élèves de CP, CE1 et CE2.

Ecole des Genêts : à compter du 12 mai, accueil des élèves de CM1, CM2 et de la classe ULIS.

L’enseignement à distance se poursuivra pour les enfants qui ne seront pas à l’école.

Conseils aux parents

Le matin, les parents doivent amener leurs enfants à l’heure et au point d’accueil qui leur ont été communiqués. Le soir, ils les récupèrent au même endroit, et à l’heure précise indiquée dans le courrier (« l’un après l’autre en respectant les règles de distanciation sociale »).

« Les parents n’entrent pas dans l’enceinte de l’école, et sont priés de respecter les règles de distanciation sociale aux abords de l’établissement »

(Communiqué de la mairie d’Onet)

Pour les parents des écoles Jean Laroche et Narcisses, un nouveau parking de 110 places est désormais accessible au public depuis la rue du Stade.

Sécurité sanitaire 

La municipalité a fait savoir que l’ensemble des locaux qui accueilleront les élèves ont été désinfectés, et que des protocoles sanitaires ont été rédigés à destination des ATSEM et des agents de la restauration scolaire. Parmi les nouvelles mesures mises en place : la désinfection régulière des points de contact et des sanitaires, et l’aération des salles plusieurs fois par jour, notamment entre chaque changement de groupe d’utilisateurs.

« Tous les personnels seront dotés d’équipements de protection adaptés (gants, masques, visières, gel hydro-alcoolique, produit virucide, thermomètres infrarouges sans contact) »

(Communiqué de la mairie d’Onet-le-Château)

Un nouveau plan d’accès et de circulation a également été élaboré pour chaque groupe scolaire afin « d’éviter les regroupements de parents et d’enfants aux abords des écoles, mais aussi les croisements de groupes d’enfants ». Une signalétique a été mise en place pour que chacun s’y retrouve. Les classes ont été réaménagées pour respecter les règles de distanciation sociale.

S’agissant des espaces extérieurs, « les accès aux jeux extérieurs sont interdits d’utilisation jusqu’à nouvel ordre ».

Cantine

La restauration scolaire sera assurée dans les écoles castonétoises pour les enfants s’étant inscrits au préalable auprès de la mairie (au 05.65.77.25.49). Les repas seront servis à l’assiette et le temps de cantine a été adapté pour respecter les gestes barrières : circulation des élèves, échelonnement des repas, lavage des mains, distanciation…

Garderie

L’accueil périscolaire avant et après la classe ne sera pas mis en place avant le 18 mai. « Et en raison des contraintes d’accueil des enfants sur des temps à la journée ou à la demi-journée, il n’y aura pas d’accueil extrascolaire les mercredis, au moins jusqu’au 2 juin » explique la municipalité.

L’accueil de ces enfants se fera uniquement sur réservation auprès de la MJC (Tél. 05.65.77.16.00) et sera dans un premier temps réservé aux enfants « dont les deux parents travaillent et ne peuvent pas bénéficier d’aménagement de leurs horaires professionnels, de familles monoparentales dont le parent travaille, dont les parents ont une activité nécessaire à la gestion de la crise sanitaire Covid19 ou au fonctionnement des services publics prioritaires prévus par les directives gouvernementales (écoles, structures petites enfances, assistante sociale, …) ». Pour chacun de ces cas de figure, une attestation de l’employeur sera demandée. Le service d’accueil prioritaire, mis en place pendant La période de confinement, est maintenu.