Millau. Pour le SOM Rugby, « les préjudices vont être énormes »

© Archives Millavois.com

Pour le S.O.Millau Rugby Aveyron comme pour la plupart des associations, cette crise sanitaire inédite « va occasionner des effets destructeurs sur le court et moyen terme », assure Serge Sécail, secrétaire général du club.

Disposant d’un budget de fonctionnement avoisinant les 700.000 euros, l’association fait vivre en harmonie 24 équipes, 500 licenciés, 48 éducateurs et 4 salariés. La gestion et la bonne marche du club sont assurées par les 21 élus au comité directeur et 70 membres bénévoles qui œuvrent efficacement dans l’ombre toute la saison.

« Nos ressources proviennent en grande partie de l’activité militante de nos merveilleux bénévoles », rappelle Serge Sécail. Sur les 700.000 euros, plus de 80 % du budget provient des activités propres réalisées par les dirigeants du club, partenariat et mécénat auquel il faut ajouter les recettes du stade (guichet, buvette, repas d’avant match), les cartes d’abonnements, tournois, licenciés, festivités extra sportives. Les aides des trois collectivités (mairie, Département et Région) représentant environ 15 % de ce budget.

Pour lire gratuitement la suite de l’article, rendez-vous sur le site de nos partenaires du Millavois.com.