Vue de confinement depuis la fenêtre de… Grégory, chef de groupe chez Bosch

Confinement ou pas, les Aveyronnais restent actifs ! Sur le principe de la playlist spéciale « confinement » de Yann Barthès (Quotidien, TMC), retrouvez, en quelques questions, à quoi les Aveyronnais occupent leurs journées.

Aujourd’hui c’est au tour de Grégory de nous raconter son confinement en télétravail.

A quoi occupez-vous vos journées ?

Pour moi en semaine c’est télétravail. Mon métier à Bosch me permet dans ces temps chaotiques de traiter des dossiers depuis chez moi.
C’est pour moi important de maintenir des horaires identiques en télétravail qu’en présentiel. Je débute mes journées vers 8h30 et les termine aux alentours de 18h30.

Mon équipe est aussi partagée entre télétravail et activité partielle. Nous faisons des points Skype tous ensemble 30 minutes tous les matins. Nous nous efforçons d’avancer et de garder par ce biais un lien social et professionnel.

Nous organisons aussi des Webinars pour des clients afin de perdre le moins de temps possible sur nos activités. Les retours sont très positifs et nous permettent de leur montrer que malgré le confinement, nous œuvrons sur leurs projets. L’ensemble de ces activités me permet de garder un lien social qui pour moi est très important.

Je m’occupe les weekends et parfois en soirée à de la lecture. J’ai à ce jour terminé deux livres de Guillaume Musso… Mon fils de 13 ans est aussi avec moi. Ce n’est pas facile d’associer les activités scolaires à distance, les moments de détente individuelle et collective tous les deux. Il vit bien son confinement et garde contact avec ses amis d’école ou virtuels sur la Playstation… Ma fille est, quant à elle, chez sa mamie depuis le début à la campagne, à côté de Villefranche-de-Panat.

Votre série TV ou film de confinement ?

Les deux mais plutôt film que série. Les soirées cinéma me manquent quand même car un bon film doit se regarder au cinéma. Ce confinement est aussi l’occasion de ressortir quelques classiques comme Gladiator ou Starwars :).

Votre chanson de confinement ?

L’ensemble de mes Skypes quotidiens et ils sont nombreux. Le soir, un peu de musique.

Une de mes chanteuses préférées c’est Aida Nikolaychuk. Je sais, personne connait… 🙂

Plutôt sport ou grignotage ?

Joker 🙂 Mais je crois qu’un abonnement futur à une salle de sport sera le bienvenu. Je crois que je viens d’écraser la balance !

Votre tenue de confinement ?

Mes tenues de travail habituelles. J’oublie quand même de me raser et il me tarde de revoir mon coiffeur Théo 🙂

La plus belle vue de votre confinement ?

La vue depuis la terrasse de mon appartement. Bourran et son viaduc.

Enfin, quelle est la première chose que vous ferez en sortant de confinement ?

Professionnellement, je vais sortir du confinement j’espère très prochainement. Ce sera pour moi l’occasion de revoir une partie de mes collègues de travail. Nous aurons toutes et tous notre part à jouer dans la reconstruction de l’économie du pays qui souffre énormément.

La fin du confinement pour tous sera l’occasion de revoir ma famille et mes amis. Mes nouveaux amis de la liste « Rodez ensemble autrement » seront aussi au rendez-vous. Nous échangeons sur WhatsApp chaque jour afin de prendre des nouvelles de chacun.

Pour conclure, gardez tous le moral, protégez-vous et ayez chaque jour une pensée pour nos soignants et nos malades. Demain, je l’espère, nous construirons un monde différent de celui que nous avons laissé.

« Au lieu de planifier l’imprévisible, rêvons ensemble du futur.»  WILLY

Merci à lui d’avoir joué le jeu !

Faites comme Grégory et décrivez-nous votre confinement !