Rodez. La Pâtisserie Clément a rouvert pour le bonheur des gourmands !

« Au début du confinement, on avait essayé de rester ouvert un jour ou deux mais ça avait été catastrophique, la marchandise nous était restée sur les bras » : s’il s’était résolu à baisser le rideau, Clément Battut, pâtissier bien connu des amateurs de mets sucrés, a récemment décidé de le relever, après une période d’adaptation de ses deux boutiques d’Onet et Rodez.

« On ne peut pas tout arrêter d’un coup »

Il a fallu un peu de temps à Clément Battut pour prendre cette décision, mais la durée du confinement s’étant allongée, la réouverture lui a finalement paru indispensable, lui qui a vu ses effectifs passer de 2 à 12 personnes ces cinq dernières années : « il faut qu’on arrive à payer le loyer, le personnel… On est considéré comme un commerce alimentaire essentiel donc on n’est pas sûr d’avoir droit à des aides ou au chômage partiel. On nous incite fortement à travailler donc on n’a pas trop le choix et le personnel est heureux de revenir ».

Une obligation d’autant plus pressante que les fêtes de Pâques arrivent et qu’elles représentent la troisième meilleure période de l’année pour le pâtissier, après Noël et Jour de l’An.

 « Les trois quarts des chocolats de Pâques sont déjà faits. Ça fait un mois et demi qu’on travaille dessus… pour faire les pralinés, les moulages, les assemblages, les décorations, les emballages… C’est un boulot énorme. Il faut pouvoir écouler… »

(Clément Battut, Pâtissier)

Clément Battut en avait fait la douloureuse expérience lors de la première fermeture, puisque 200 gâteaux et 300 macarons lui étaient restés sur les bras. Marchandises qu’il avait généreusement choisies d’offrir à l’hôpital de Rodez.

« ça fait des grosses journées »

Même s’il explique que les centaines de kilos de chocolats de Pâques pourraient être « au pire » refondues, « cela ne remboursera pas les heures de travail et de main d’œuvre consacrées ces derniers temps ».

Les pâtisseries sont faites sur commandes. @Pâtisserie_Clement

Lui et son équipe ont donc décidé de repartir au front et de s’adapter : horaires d’ouverture et personnel réduits (« de 12 à 4 maximum »), pâtisseries faites uniquement sur commandes, et livraisons autour de Rodez. La carte des gâteaux proposés à la commande a également été réduite : « ça s’explique par le fait que nous avons connu des difficultés d’approvisionnement auprès de nos producteurs habituels en début de confinement » précise Clément Battut, « mais comme chacun s’adapte à la situation, ça semble repartir »…

Une lueur d’espoir de reprise ?

Et ça semble repartir aussi du côté des clients si l’on en croit le pâtissier ruthénois, qui note un changement de tendance ces derniers jours : « les gens en ont marre de manger des pâtes » sourit-il, « si on n’avait pas trop de commandes la semaine dernière, là ça commence à décoller, ils ont de plus en plus envie de manger des bons aliments ».

Et certainement aussi de soutenir les artisans locaux : « ils nous le disent, ça fait plaisir » explique Clément Battut, qui les appellent « à ne pas se faire avoir par les grandes surfaces qui cherchent à se racheter une image en ces temps de crise. Le local, c’est dans les petits commerces ! ».

Lui n’hésite pas à rallonger ses journées pour assurer un service de livraison, 7 jours sur 7, auprès de ses clients de l’agglomération ruthénoise. Il constate avec bonheur que ses gâteaux et chocolats servent désormais à envoyer des messages d’affection, entre amis, familles ou collègues…

« On a beaucoup de personnes qui font livrer des gâteaux ou des chocolats aux gens dont ils sont éloignés, pour leur montrer qu’ils pensent à eux : des parents qui habitent loin pour leurs enfants qui sont ici, des personnes qui ne peuvent plus travailler qui en envoient à leurs collègues… C’est un phénomène vraiment sympa »

(Clément Battut, Pâtisserie Clément)

En cherchant bien, on trouve donc de bons côtés à cette crise… et si vous aussi, vous offriez des chocolats de Pâques à vos amis ?

Pratique

Prise de commandes pour les pâtisseries la veille au 05 65 68 42 62 ou au 05 65 46 19 52. Retrait des commandes en boutiques de 16h à 18h à Rodez, et de 10h à 12h à Onet. Livraison possible 7j/7 dans un rayon de 15 kilomètres autour de Rodez après 18h.

Vous pouvez suivre l’actualité de la Pâtisserie Clément sur sa page Facebook.