Vue de confinement depuis la fenêtre de… Anthony Albinet, des Jeunes Agriculteurs

Confinement ou pas, les Aveyronnais restent actifs ! Sur le principe de la playlist spéciale « confinement » de Yann Barthès (Quotidien, TMC), retrouvez, en quelques questions, à quoi les Aveyronnais occupent leurs journées.

Anthony Albinet et ses vaches. Photo Anthony Albinet

Anthony Albinet, Secrétaire Général Adjoint des Jeunes Agriculteurs de l’Aveyron est éleveur bovin lait, bovin viande et volailles sur la commune de Manhac.

Il témoigne de son confinement qui n’en est pas vraiment un : « pour un agriculteur, cette période de confinement est un peu particulière car il ne s’agit pas d’un confinement total à l’intérieur. En effet, l’activité professionnelle doit continuer et les agriculteurs sont amenés à travailler à l’extérieur, que ce soit pour le travail des champs ou mettre les animaux au pré… ».

A quoi occupez-vous vos journées ?

Je travaille. A cette saison, les vaches reviennent au pré. Je fais donc l’entretien des clôtures et la surveillance des animaux au pâturage. Il y a aussi la traite matin et soir, comme toute l’année.

Votre série TV ou film de confinement ?

Comme d’habitude quand j’ai le temps… Plus belle la vie.

Votre chanson de confinement ?

Je n’ai pas de chanson en particulier, j’écoute la radio Totem pour la musique et les informations.

Un éleveur doit continuer à s’occuper de ses bêtes, confinement ou non. Photo Anthony Albinet

Plutôt sport ou grignotage ?

Je suis plutôt grignotage, confinement ou non, ça ne change rien pour moi. Mais je ne suis pas vraiment confiné comme je continue à travailler dehors.

Votre tenue de confinement ?

La tenue de travail, c’est-à-dire combinaison. Bottes ou baskets, cela dépend de ce que je fais.

La plus belle vue de votre confinement ?

Les vaches ressortent depuis 15 jours elles passent la journée au pré. Je les fais pâturer autant que possible. Cela demande plus de travail mais cela a des effets bénéfiques, sur la santé des animaux et sur le produit final. Lorsqu’elles sont dehors les vaches ont plus de vitamine D, elles mangent de l’herbe qui est le meilleur aliment, riche en oméga 3, en bêta-carotène… Quant au produit final, le lait par exemple, il est nutritionnellement plus intéressant et plus digeste, car l’alimentation est bonne.

Enfin, quelle est la première chose que vous ferez en sortant de confinement ?

Une bonne bouffe avec les copains !

Merci à lui de s’être prêté au jeu !