Les postiers de l’Aveyron demandent aux usagers de se limiter aux opérations de première nécessité

La CGT FAPT Aveyron (CGT des Postiers) demande aux usagers de prioriser leurs visites à la Poste en ne ciblant que les opérations de première nécessité. Le syndicat regrette également que leur direction continue à inciter les usagers en maintenant des services non-vitaux.

« Contre toute attente, La Poste continue de maintenir certaines activités, indique le communiqué, en contradiction avec les consignes du gouvernement comme certains affranchissements d’envois qui ne sont pas vitaux. Retourner ses pantoufles dont la taille est inadaptée, envoyer une carte d’anniversaire, faire des envois à but commercial… tout cela fait-il encore partie des achats de  première nécessité ??? »

« Les Postiers, comme les soignants, les caissières de supermarchés, les employés d’EHPAD sont en première ligne »

La Poste de Rodez filtre les entrées des usagers pour limiter les regroupements à l’intérieur du bureau… @ADN12

Le syndicat regrette également le maintien des automates d’affranchissement qu’il qualifie de « nids à microbes », pour des opérations qui ne seraient pas de première nécessite.

« Pour la CGT FAPT Aveyron, les seules opérations de première nécessité sont les retraits d’argent pour se nourrir et éventuellement les envois de denrées alimentaires ou de médicaments et matériels pour combattre le virus. »

Les postiers finissent par un appel au civisme de tous : « « Nous sommes en guerre »  comme nous l’a martelé le Président de la République et chacun doit prendre ses responsabilités ».