Aveyron. Le Conseil Départemental pilote à distance

Le président du Conseil Départemental de l'Aveyron est confiné chez lui à Nant. @ADN12_archives

« Nous nous sommes bien organisés pour faire marcher la machine » annonce Jean-François Galliard, le président du Conseil Départemental de l’Aveyron depuis son domicile de Nant, depuis lequel il continue de piloter la collectivité. Le Département compte quelque 1 700 agents et un tiers d’entre eux sont toujours mobilisés pour assumer ses missions essentielles, « et jouer un rôle auprès des plus fragiles ».

« Le moins d’agents possible dans les locaux administratifs »

Mode dégradé activé

Le président du Département explique avoir anticipé le confinement dès le 14 mars avec la mise en place d’une cellule de crise et l’objectif de faire baisser le nombre de personnes dans les locaux de la collectivité.

« Nous avions justement expérimenté le télétravail avec 15 de nos agents à la fin de l’année 2019… Actuellement 184 d’entre eux travaillent effectivement à domicile et cela fonctionne bien. Les outils modernes dont on dispose prouvent leur efficacité »

(Jean-François Galliard)

Jean-François Galliard n’exclue pas d’ailleurs d’y avoir recours plus souvent dès la sortie de la crise.

En attendant, certains services essentiels nécessitent la présence des agents du Département et un système de roulement a été mis en place dans certains cas : des agents sont en astreinte pour l’entretien des routes (d’autant que la neige refait son apparition), les services de paie et de versement des prestations sociales fonctionnent normalement, quelques agents d’entretien dans les collèges restés ouverts aux enfants de personnel soignant…

« Être auprès des plus fragiles »

Des agents restent mobilisés dans les six Maisons de Solidarités du Département pour maintenir un accueil téléphonique d’urgence, pour des problématiques liées à l’insertion, à l’enfance, au logement, à la santé, aux personnes âgées ou au handicap…

Le service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) est certainement le service lu plus sollicité en ces temps particuliers puisqu’il continue à organiser ses consultations à destination des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans. Le personnel de santé poursuit par exemple les actions de vaccination. Les médecins de la PMI sont actuellement en train de se réorganiser pour soulager encore un peu plus les médecins de ville.

La PMI délivre également les demandes d’agrément des assistantes maternelles, qui peuvent exceptionnellement accueillir jusqu’à six enfants depuis la fermeture des crèches. (Infos : def@aveyron.fr,  ou par téléphone : 05 65 73 68 99)

Jean-François Galliard a également remis 10 000 masques à la Préfecture de l’Aveyron pour participer à l’effort de solidarité.

« Nous avons procédé à un inventaire en interne et nous sommes rendu compte que nous avions suffisamment de stocks pour nos services de santé : nous avions un excédent de 10 000 masques. La préfecture a commencé à les distribuer aux secteurs prioritaires. Nous pensons aux aides à domicile et aux personnels des EHPAD avec qui nous sommes en contact régulier »

(Le Président du Département, J-F. Galliard)

Autant de sujets qui occupent à temps plein Jean-François Galliard, mais « on tient le coup » assure-t-il.