Bosch. La production reprendra partiellement le 6 avril

©ADN12

Envisagée dans un premier temps ce mercredi 25 mars, puis lundi 30 mars, la reprise de l’activité de l’usine castonétoise Bosch est officiellement repoussée au 6 avril prochain. C’est ce qui ressort d’une réunion organisée ce jour entre la Direction du site et les représentants du personnel. Ces derniers avaient fait savoir qu’ils ne souhaitaient pas reprendre le chemin de l’usine aussi rapidement, estimant que les conditions sanitaires de sécurité n’étaient pas réunis pour éviter tout risque de contamination (lire notre article du 24 mars).

La reprise de l’activité devrait être progressive et ne concerner dans un premier temps que les chefs d’équipes et les régleurs de machines.

Selon la CGT, « une petite équipe » serait cependant amenée à reprendre le travail dès lundi 30 mars sur le secteur de fabrication des barres de torsion. « Où est l’urgence vitale de ce projet ? » s’interroge le syndicat qui milite avant tout pour la protection et la santé des salariés.

Des négociations sont par ailleurs engagées par le groupe Bosch et les représentants du personnel concernant la rémunération du chômage partiel et l’éventualité de congés payés forcés.