Aveyron. Pendant le confinement, les commerçants peuvent faire surveiller leur entreprise

Rue Neuve, pendant le confinement ©ADN12

La préfecture de l’Aveyron informe que suite à l’obligation de fermer les commerces et établissements et ce, jusqu’au 15 avril prochain, une opération spéciale Tranquillité Commerce en Aveyron a été mise en place.

Depuis jeudi 19 mars et jusqu’à la fin de la mesure de fermeture, la police et la gendarmerie nationales pourront veiller sur les établissements fermés qui sollicitent une surveillance renforcée de leur part.

Qui est concerné ?

  • Les entrepreneurs confinés qui résident à côté de leur entreprise
  • Les entrepreneurs confinés qui ne résident pas à côté de leur entreprise
  • Les commerces est isolé
  • Ceux qui ont une inquiétude particulière liée à la nature de leur activité

Que doivent-ils faire ?

Selon que votre commerce est situé en zone police ou gendarmerie, si vous souhaitez que des passages sur votre boutique fermée soient effectués par les forces de l’ordre, vous devez vous signaler en précisant l’enseigne, l’adresse précise, en communiquant votre identité et votre numéro de téléphone portable :

  • soit à la gendarmerie nationale à l’adresse : corg.ggd12@gendarmerie.interieur.gouv.fr
  • soit à la police nationale, à l’adresse ddsp12-referent-accueil@interieur.gouv.fr

Quelques conseils en votre absence

• N’oubliez pas de fermer correctement les accès à votre magasin (portes, grilles, fenêtres et volets…). Vérifiez le bon état de vos serrures et verrous, prenez conseils auprès de professionnels pour ces fermetures.
• Ne laissez pas trop longtemps le courrier dans la boîte aux lettres du magasin
• Dans la mesure du possible, ne laissez pas de sommes d’argent ou produits de valeur dans votre commerce.

Si vous êtes alertés par un déclenchement d’alarme dans votre commerce, ou si vous êtes prévenus par un proche résident de votre commerce, d’une situation anormale (bruit suspect, huisseries ou grilles dégradées), composez le 17.