On se doutait depuis l’annonce de la réduction du nombre de vols journaliers qui avait été faite avant celle du confinement : les passagers de la compagnie Amélia à Rodez ont, pour la plupart, tous annulé leurs vols.

En conséquence de quoi, le président du syndicat mixte de l’aéroport, Jean-François Galliard, le président de la SEM Air 12, Christian Tieulié, et le président de la compagnie Amélia, Alain Regourd, suivant en cela les orientations de la direction générale de l’aviation civile, ont pris la décision de suspendre les rotations aériennes Rodez-paris et retour.

La grande majorité des passagers ayant réservé des billets, après avoir été consultés par Amélia, avaient d’ailleurs pris la décision d’annuler leur voyage.

Cet arrêt total de la ligne est prévu au moins jusqu’au 29 mars prochain.