Aveyron. La Préfecture interdit la fréquentation des jardins publics et des plans d’eau

Finies les promenades à Layoule pour les ruthénois. @ADN12

La Préfecture de l’Aveyron vient de publier deux nouveaux arrêtés en vue de restreindre encore un peu plus les déplacements et regroupements des habitants, en raison du « risque fort de propagation du virus ».

Parcs publics interdits

Premiers visés : les parcs et jardins publics, où certains ont décidé depuis quelques jours de se retrouver à plusieurs, pour prendre l’air et profiter du soleil…

« Est interdite jusqu’au 31 mars 2020 la fréquentation des parcs et jardins publics du département de l’Aveyron »

(Arrêté préfectoral du 19 mars)

Plans d’eau interdits

A l’approche du premier weekend de confinement, qui annonce une météo ensoleillée et donc une tentation accrue de fréquenter les bords d’eau, les plages françaises de bord de mer sont désormais interdites. Il en sera de même pour les plages des plans d’eau aveyronnais…

« Est interdite jusqu’au 31 mars 2020 la fréquentation des plages, sentiers et promenades atour des plans d’eau du département. Est interdite également la fréquentation des berges des cours d’eau Aveyron, Tarn et Lot »

(Arrêté préfectoral du 19 mars)

La Préfecture de l’Aveyron dresse la liste des plans d’eau interdits :

Bonnefon (Naucelle),La Planque (Le Nayrac), Planèzes (Luc-la Primaube), Privezac, Tours (St-Amans des Cots), Val de Lenne (Baraqueville), barrage de Bage, barrage de Cambeyrac, barrage de Castelnau-Lassouts, barrage de Couesque, barrage de Golinhac, barrage du Goul, barrage de la Croux, barrages des Galens ou Toulus, barrage de la Gourde, barrage de la Jourdanie, barrage de Maury, Montézic, Pareloup, Pinet, Pont-de-Salars, Saint-Amans, Saint-Gervais, Sarrans, Truel et Villefranche de Panat.