Le coronavirus met en sommeil la station thermale de Cransac

Station thermale de Cransac mise en sommeil à cause du COVID-19
Pour sa première saison thermale, le nouveau directeur Nicolas Jacquemin n'a pas la tache facile... ©ADN12

Il a pris ses fonctions en mai 2019 pour reprendre les rennes de la station thermale. Mais Nicolas Jacquemin était loin d’imaginer qu’il aurait à affronter une telle crise sanitaire pour sa première année d’exercice !

Fermeture temporaire des thermes 

En raison de la situation exceptionnelle liée au COVID-19, la Direction Générale de la Santé a pris la décision de fermer l’ensemble des établissements Thermaux Français. Cette mesure a pour objectif de protéger les populations, déjà fragilisées par certaines pathologies chroniques, de l’épidémie en cours.

A Cransac, les derniers soins ont été prodigués le 14 mars dernier. 350 personnes étaient prévues en soin et les derniers curistes ont quitté les Logis des Boisements dans la journée. Une logistique précise pour assurer la sécurité du personnel et des patients a été mis en place avec succès.

Lorsque l’on questionne Nicolas Jacquemin sur les mesures prises par l’établissement thermal, ce dernier répond sereinement et calmement.

« Il ne s’agit pas d’une fermeture définitive.  Nous avons mis la station thermale en hivernage, comme s’il s’agissait d’une fin de saison, nous vidangeons les cuves, effectuons les travaux de maintenance, le nettoyage, la désinfection du matériel….avec un personnel restreint »

(Nicolas Jacquemin, Directeur des Thermes de Cransac)

Nicolas Jacquemin envisage également le télétravail pour ses employés. Pour le moment, la centrale d’appels continue à fonctionner, pour prendre les annulations et les prochaines réservations.

Quelles conséquences à long terme ?

« Aucun élément ne nous permettant de dater précisément la future réouverture,
nous avons fait le choix de considérer le 1er juin comme date de référence en accord avec le syndicat professionnel des stations thermales » annonce Nicolas Jacquemin.

Difficile de chiffrer pour le moment les répercussions financières qu’aura cette fermeture temporaire pour l’établissement mais aussi pour la vie économique locale mais nul doute que Cransac affrontera cette nouvelle crise avec pragmatisme et courage.