Rodez. Serge Julien réagit au report du second tour des municipales

Serge Julien lors de son meeting à la Salle des fête de Rodez. ©ADN12

L’allocution du Président de la République de ce lundi 16 mars annonçant le report du second tour des élections municipales a mis un point final à la question que tout le monde se posait : la situation sanitaire permettait-elle de le maintenir ? « Non » a donc tranché le gouvernement, qui a décidé de son report…

Les résultats du premier tour « acquis »

Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a affirmé dans une allocution suivant celle du Président que les résultats du premier tour étaient « acquis ». A quelle date le second tour pourra-t-il être reporté ? La question reste pour le moment en suspens.

En Aveyron, une trentaine de communes est concernée par cette décision, dont la ville préfecture, Rodez. Serge Julien, le candidat de droite arrivé en troisième position à l’issue du premier tour, salue cette annonce :

« Face à cette crise d’une ampleur inédite, seul compte l’intérêt général. Nous devons faire confiance aux autorités de notre pays pour prendre les bonnes décisions et rester solidaires. Je pense en premier aux personnels soignants et aux malades, mais aussi aux entreprises et commerces qui sont contraints de ralentir ou cesser leur activité. Concernant les élections, conserver la validité du 1er tour et repousser le 2ème tour à une date ultérieure est certainement le moins mauvais compromis. La participation exceptionnellement basse pour une élection municipale ne pouvait qu’affaiblir la légitimité des résultats. Notre démocratie doit être préservée. La valeur et la solidité de nos institutions se révèlent à la faveur de la crise que nous vivons depuis quelques semaines. »

Les candidats ayant été élus au premier tour peuvent réunir leur premier conseil municipal pour en établir la composition et procéder aux passations. Ces réunions se feront en comités restreints.