Aveyron. La Préfète exhorte à ne pas encombrer les numéros d’appel d’urgence

La préfète de l'Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, appelle au "civisme".@ADN12

Depuis plusieurs heures, le standard de la Police aveyronnaise (17) reçoit un nombre grandissant d’appels téléphoniques.  La Préfecture du département vient même à craindre une saturation de la ligne, d’autant que ces appels ne sont pas toujours justifiés. Il en va de même pour le 15 (SAMU).

La préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de la Robertie, demande à tous les habitants de « faire preuve de civisme » et de laisser les lignes accessibles pour les vraies urgences.

« Pour rappel, si vous avez des symptômes, vous devez composer le 15. En revanche, si vous avez des questions au sujet du coronavirus et pour éviter d’encombrer cette ligne, vous pouvez contacter le 0800 130 000 (appel gratuit) »

(La Préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de la Robertie)

Par ailleurs, la Préfecture de l’Aveyron invite les citoyens qui se posent des questions sur l’épidémie et sur les consignes sanitaires mises en place à se rendre sur son site internet, où une Foire aux Questions est constamment actualisée.

Cellule de crise pour les entreprises

Enfin, une « cellule de crise Entreprises » a été créée par la Préfecture de l’Aveyron, en direction des acteurs du monde économique local. Elle regroupe les services de la DIRECCTE, de la DDFIP, de la Banque de France, de l’URSSAF, de la MSA et des trois Chambres consulaires. La préfète a prévu une rencontre avec l’ensemble des acteurs du monde économique local.

Pour les questions d’ordre économique, les personnes impactées souhaitant recevoir des informations sont invitées à prendre contact avec l’une des trois chambres consulaires :