Municipales. Trois candidats qualifiés pour le second tour à Rodez [VIDEO]

Serge Julien (20,20 %), Christian Teyssèdre (46,82 %) et Matthieu Lebrun (24,61 %) repartent pour un tour. @ADN12

Le premier tour des élections municipales a rendu son verdict à Rodez. Première gagnante de ce scrutin : l’abstention, puisque seuls 35,99% des électeurs ruthénois se sont rendus dans les urnes ce dimanche 15 mars, soit 5 374 sur les 14 930 inscrits. On dénombre par ailleurs 103 bulletins blancs et 192 bulletins nuls.

A l’arrivée, c’est le maire sortant, Christian Teyssèdre, qui remporte la première place, avec 46,82 % des votes, suivi par le candidat de Rodez Citoyen Mathieu Lebrun (24,61%), au coude-à-coude avec le candidat de la droite Serge Julien (20,20%), et loin derrière Jean-Philippe Murat (8,37%).

Comme les observateurs s’y attendaient, il y aura bien une triangulaire à Rodez, si le second tour des élections municipales est maintenu, dimanche 22 mars.

Christian Teyssèdre largement devant

Ils sont 2 378 à avoir plébiscité le maire sortant ce dimanche, le plaçant non seulement en tête de ce premier tour, mais à deux doigts d’y être directement élu. Il lui manquait pour cela 161 voix. Un résultat qui satisfait pleinement Christian Teyssèdre.

Mathieu Lebrun et Rodez Citoyen en embuscade

La tête de liste du collectif Rodez Citoyen arrive en deuxième position avec 24,61% des suffrages (1 250 votes). Un résultat plus que satisfaisant quand on sait que Rodez Citoyen n’avait fait que 13 % au premier tour du scrutin de 2014. Mathieu Lebrun ne s’y trompe pas et affichait un sourire de circonstance à l’annonce du résultat. Même s’il a dit regretter « le taux d’abstention inédit », s’interrogeant sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement (dans sa décision de maintenir les élections), mais aussi par la municipalité en place (en regroupant les bureaux de vote en un seul lieu :

Serge Julien et la droite affaiblis

Le podium de ce premier tour ruthénois est complété par le candidat de la droite, Serge Julien, qui récolte 1 026 voix, soit 20,20 % des suffrages. Une troisième place en forme de désaveu pour cette formation politique qui avoisinait encore les 30 % en 2014 (liste menée à l’époque par Yves Censi). Mais Serge Julien, qui a du mal à cacher sa déception, espère que les abstentionnistes se mobiliseront au prochain tour :

 

Jean-Philippe Murat n’ira pas au second tour

Le quatrième candidat déclaré, avec 8,37 % des suffrages (425 votants), ne peut pas se maintenir au second tour. Reste à savoir s’il donnera des consignes de vote pour le second tour. En attendant, aucun des trois autres candidats n’a souhaité nouer d’alliance avec lui…