L’aveyronnaise Sylviane Roussel se livre en livres…

L'auteure Sylviane Roussel part à la rencontre de ses lecteurs©ADN12

Sylviane Roussel est originaire de Millau. L’écriture occupe tout le temps de cette passionnée des mots à l’imagination fertile : le jour, la nuit, à chaque instant. C’est sur son stand lors du festival du livre d’Onet, que bon nombre de visiteurs l’ont rencontrée. Nous aussi…

« Je préfère la plume au plumeau ! »

Si Sylviane a commencé à écrire à 13 ans, rien ne la prédestinait à une telle passion… « En fait, petite, entre 6 et 8 ans, j’avais des difficultés pour lire. Je me souviens que durant toutes les vacances scolaires, mon grand-père me faisait faire des dictées, des devoirs, pour que je progresse. J’ai rattrapé mon retard et c’est à ce moment là que j’ai découvert que j’adorais la lecture. L’écriture est donc venue tout naturellement et à l’école je me régalais quand il fallait faire des rédactions. C’était mon exercice préféré ! ».

L’esprit sans cesse en ébullition, Sylviane décide de publier ses manuscrits dès 2004, auprès de deux éditeurs parisiens, dont une autobiographie, intitulée La vie de mon père. Suivent L’amour sur internet en 2007 (sorti sous le pseudo de Doriane Duval) et ensuite  Méli, mélo, un recueil de poésie, en 2008.L’auteure est prolixe et affiche joyeusement 33 livres écrits, pour six publiés, et trois autres en attente d’édition.

« J’ai encore une petite hésitation pour savoir lequel ira rejoindre l’imprimerie. Il y en a un illustré de quelques dessins que j’ai fait moi-même. Celui-ci aura peut-être ma primeur.
J’ai beaucoup d’imagination, je m’inspire de faits réels, et j’y mets beaucoup de moi, de mes émotions, de mes envies, ou tout simplement de l’envie des femmes en général. Ce sont des romans un peu du style Arlequin, très sensuels. J’ai des manuscrits partout chez moi. Je ne rate jamais une occasion pour écrire. J’ai besoin de m’exprimer, de m’affirmer et de partager avec les lecteurs. C’est pour cela que j’adore participer à des salons du livre. Il y a un réel échange, c’est très important »

(Sylviane Roussel)

L’amour, l’humour, croquer la vie à pleines dents, et l’écriture : tel est le cocktail précieux de Sylviane Roussel. « Nous avons besoin de tendresse et d’émotions, la lecture en est un excellent conducteur »…

Pratique

Vous pouvez trouver auprès de l’auteure, ses deux derniers romans parus en 2019 : Le destin de Meredith Monroe et Pour les yeux de Lauralee. Ou bien lors du salon du livre de Saint. Salvadou le 5 avril et celui de Rivière-Sur-Tarn le 3 mai.
Contact: sylviane.roussel.romancière@gmail.com; 06 89 34 20 30.