Municipales. Deux candidats pour un seul fauteuil à Decazeville

Le maire sortant François Marty sera opposé à Pascal Mazet ce dimanche. @ADN12

Il n’y aura finalement que deux listes en compétition pour briguer la mairie de Decazeville ce dimanche 15 mars (contre quatre en 2014) : celle du maire sortant, François Marty, et celle de Pascal Mazet, candidat de la gauche.

François Marty, Decazevillois, Poursuivons Ensemble

François Marty et ses colistiers, qui se présentent « sans étiquette », ont mené leur campagne électorale sous le signe de la continuité mettant en avant le travail d’équipe effectué sur ce premier mandat « au service de tous les Decazevillois ».

@ADN12

Le maire sortant a notamment tenu à mettre en avant la gestion financière de sa ville : « avec mon équipe, nous avons engagé un travail colossal pour améliorer la situation de la ville avec une dette qui s’élevait à 8,5 millions d’euros, et qui n’est plus qu’à 6,5 millions d’euros aujourd’hui ».

« On a réussi à faire 11 millions d’euros d’investissement et on veut continuer dans ce même élan »

Pour autant, François Marty explique avoir conscience des autres enjeux majeurs qui attendent son équipe, et pour lesquels ils devront ensemble se montrer « inventifs, innovants et pertinents, en déployant de gros efforts sur l’organisation des services et en développant de nouvelles stratégies socio-économiques afin de retrouver une vitalité et un dynamisme positif qui bénéficiera au plus grand nombre… ».

« Il y a tellement de choses à faire pour Decazeville et son territoire qu’il faut se mobiliser tous ensemble »

Son programme se décline en 12 thématiques et 66 propositions. « Notre singularité, c’est notre capacité à écouter les Decazevillois. On a essayé de collecter leurs propositions et leurs doléances, quasiment en temps réel et d’y répondre. Peut-être pas toujours positivement mais au moins on a répondu. Je pense que cela a été apprécié » explique le maire sortant, qui explique avoir effectué un état des lieux des réalisations entreprises lors de la première mandature.

Pascal Mazet, Agir avec les Decazevillois

Pascal Mazet a 49 ans, il est en couple et père d’un enfant de 23 ans. Il travaille comme aide soignant à l’hôpital de Decazeville depuis 1994. Il est né et a fait ses études à Decazeville. Dès l’âge de sept ans, il devient joueur de rugby au Sporting Club Decazevillois. Il a un fort engagement comme « syndicaliste et fervent défenseur des services publics (hôpital, écoles, commissariat et le trésor public), des emplois de Decazeville et du Bassin ».

Les membres de la liste Agir avec les Decazevillois. ©aurelie.anglares

« Pourquoi voter pour moi ? Je suis jeune, dynamique, j’ai envie que ma ville change positivement, afin qu’elle devienne économiquement attractive (emplois et investisseurs) et pour freiner l’hémorragie démographique. Mon engagement d’élu est donc dans la continuité de tout ce que j’ai fait avant » explique la tête de liste.

« je suis né à Decazeville, j’ai toujours vécu à Decazeville, je travaille à Decazeville et je finirai ma vie à Decazeville »

Agir avec les Decazevillois est une liste qui se présente comme étant divers gauche et comprenant 80 % de gens non encartés. « Notre projet est issu d’une réflexion collective qui a impliqué les habitants de Decazeville. Nous avons identifié quatre axes de travail ».

D’abord, le volet économique : « nous voulons défendre les entreprises existantes comme la SAM, la SNAM et aider au développement de nouvelles activités ou projets (le projet Phénix par exemple) ». Puis l’habitat : « Decazeville compte beaucoup d’habitat insalubre et des HLM ont été fermés;  il est indispensable de créer de l’habitat correct (maisons individuelles en lotissement et habitat collectif) afin d’attirer les jeunes, les moins jeunes, actifs ou non sur Decazeville ». Mais il faut aussi selon lui, « défendre, préserver et développer les services publics ». Ces trois points permettront selon Pascal Mazet d’améliorer l’attractivité de Decazeville, et donc de développer le dernier axe qui est l’amélioration du cadre de vie (animations, jeunesse) avec des projets comme la création d’un espace nature à la Découverte ou d’un centre aéré intercommunal sur la vallée du Lot.

Tous ces points seront « travaillés avec les maires des communes de l’intercommunalité » et le « citoyen de Decazeville sera toujours au centre des décisions de la mairie » précise le candidat, qui dit vouloir faire « de la politique autrement » en développant un conseil municipal des jeunes et un conseil municipal des sages…

Pascal Mazet « veut aider la population à passer le cap de 2020 en changeant positivement l’image de la ville de Decazeville ».

Sa dernière réunion publique se déroulera le vendredi 13 mars, à 18 h, dans la salle du club des aînés, immeuble Cayrol, à Decazeville.