Municipales. Debout La France soutient le candidat Serge Julien à Rodez

Serge Julien dit vouloir "rassembler toutes les sensibilités de droite, hormis les extrêmes"...@ADN12

Un soutien oui, mais un soutien loin d’être franchement limpide… Et cela tombe bien car le principal intéressé ne le reçoit pas non plus sans réserve…

« Un centre-droit qui se croit autosuffisant »

Fabien Lombard avait été candidat aux dernières législatives et aux dernières régionales en Aveyron pour Debout La France. @Facebook_Fabien_Lombard

Ce mercredi 26 février, à vingt jours du premier tour des municipales, le secrétaire aveyronnais du parti de droite radicale Debout la France, Fabien Lombard, annonce dans un communiqué que sa formation politique a décidé d’apporter son soutien au candidat Serge Julien dans le scrutin ruthénois.

Un soutien motivé selon lui par une nécessité de « rassemblement à droite », mais un soutien clairement loin d’être enthousiaste. Le représentant du parti de Nicolas Dupont-Aignan n’hésitant pas à attaquer le candidat qu’il prétend soutenir :

« La seule liste candidate à l’occasion de ces élections que l’on peut légitimement placer à droite s’inscrit dans la lignée des reniements de façade observés depuis tant d’années. Il est aujourd’hui de bon ton, pour bien figurer en société, de mettre la main devant la bouche lorsqu’on l’on dit que l’on est de droite. A Rodez, j’appelle donc celles et ceux qui souscrivent à l’offre politique de Nicolas Dupont-Aignan à se ranger derrière Serge Julien. »

A priori vexé de n’avoir pas été convié à la table des négociations, Fabien Lombard va même plus loin en avouant à mots ouverts ne pas croire en la victoire de Serge Julien :

« Soyons honnêtes, la liste de Serge Julien n’a rien d’une liste de rassemblement mais tout d’une énième liste d’un centre-droit qui se croit autosuffisant. Soyons transparents, la construction d’une telle liste s’est faite en tenant éloignées les autres forces de la droite, faisant fi d’une attente pourtant réelle. Soyons clairs, une telle démarche ne peut mener à la victoire, surtout quand les concurrents, eux, ont rassemblé. »

Serge Julien pointe des « divergences » avec Debout la France

Bonne ou mauvaise nouvelle pour Serge Julien et sa liste dans cette course aux municipales, où chacun préfère mettre les étiquettes politiques de côté ? Le principal intéressé met les choses au clair sur le positionnement de sa candidature : « c’est une liste Divers Droite qui rassemble toutes les sensibilités de droite, hormis les extrêmes…».

« Il n’y a pas d’adhérent de Debout La France sur notre liste car nous avons beaucoup de divergences avec certaines de leurs positions et avec leur leader. Certains propos de Nicolas Dupont Aignan franchissent la ligne rouge, notamment en ce qui concerne son rapprochement avec Marine Le Pen…Si on peut se retrouver sur certains points, nous ne ferons jamais d’alliance avec un parti comme Debout La France. Après, les électeurs feront ce qu’ils veulent dans l’isoloir… »

(Serge Julien, candidat Rodez Ensemble Autrement)

Voilà qui est dit…