Ligue 2. Rodez ramène un point du Mans et continue sa série

Pas de buts pour le match retour entre le Mans et Rodez, pour le compte de la 25e journée de Ligue 2. Un match nul qui fait les affaires de Rodez, qui garde 6 points d’avance sur un concurrent direct au maintien.

Lors du match aller, Rodez avait gagné 4 à 1, grâce notamment à un doublé de Bonnet. @ADN12

Au Mans, au stade MMAréna, Le Mans et Rodez font le nul, 0 à 0.
(Mi-temps : 0/0)
Arbitre : Mr Varela

Le Mans : Patron, Ebosse, Veseli, Choplin, Lemonnier, Fofana, Hafidi, Boé-Kane, Rajot puis Diarra (76e), Crehin, Moussiti-Oko puis Gouletquer (76e).
Avertissement : Boé-Kane (74e)

Rodez : M’Pasi, Henry, Roche, Bardy, Straalman puis Ouammou (60e), Chougrani, Douline puis Dieng (83e), Ruffaut puis Jacob (69e), Tertereau, Sané, Bonnet.
Avertissements : Roche (19e), Bardy (57e)

En première période, la possession est mancelle, et Rodez a peu eu le ballon, ne procédant qu’en contre. Les deux équipes, bien en place défensivement, ont bien gêné les offensives adverses. Dés le début de la rencontre, c’est le Mans qui part à l’attaque, mais leurs frappes ne sont pas cadrées. Après 10 minutes difficiles, Rodez réussit à remettre un peu le pied sur le ballon, et enchaîne les coups francs, mais sans succès. Le Mans enchaîne les actions, mais le dernier geste n’est pas assuré. Notamment à la 25e. Moussiti-Oko centre parfaitement pour Rajot, mais sa tête n’est pas cadrée. Puis, à la 27e, c’est Rodez qui a une belle occasion. Bonnet, dans la surface, se défait de Lemonnier et remet en retrait pour Sané, dont la frappe passe juste à côté du but.

La barre pour le Mans

À la 32e, le Mans n’est vraiment pas loin de trouver l’ouverture du score. Moussiti-Oko, lancé par Rajot, s’infiltre dans la défense, et arme sa frappe. Qui va s’écraser sur la barre transversale. Les Manceaux pêchent dans le dernier geste et ne sont pas à l’abri d’un contre des Ruthénois. Des Ruthénois, pas loin de trouver la faille également, à la 42e. Boé-Kane perd le ballon, et Henry récupère et centre fort pour Sané. Mais Choplin dégage en catastrophe le ballon en corner. Au final, les deux équipes rentrent aux vestiaires, sur un score nul et vierge, assez logique. Le Mans n’a pas réussi à profiter de sa domination pour ouvrir le score, tandis que Rodez, qui a peiné à rentrer dans la rencontre, s’est un peu réveillé sur la fin de la première période.

Domination stérile du Mans

En deuxième mi-temps, on assiste au même scénario qu’en première. Le Mans domine, et conserve bien le ballon, et Rodez doit se contenter de quelques ballons en contre. À la 56e, Tertereau, d’un beau centre, cherche Sané, mais la défense réussit à se dégager un peu en catastrophe. Puis, à la 58e, le Mans est tout près d’ouvrir le score. Moussiti-Oko, bien lancé, se présente face à M’Pasi. Gêné par le gardien ruthénois, il centre pour Créhin au deuxième poteau, mais la frappe n’est pas cadrée… Rodez tente bien quelques incursions, mais entre une bonne défense adverse, et des erreurs techniques, ce n’est pas très dangereux…

De la fatigue

Les deux équipes poussent, mais ne sont pas suffisamment appliquées sur la dernière passe, le dernier geste, pour réussir à tromper la défense adverse. À la 89e, le Mans tente une nouvelle fois sa chance, mais la défense de Rodez veille. La fatigue se fait sentir sur la fin de rencontre, et aucune des deux équipes n’arrivent à faire la différence. Finalement, les deux équipes se quittent sur un match nul, sans but. Rodez garde ses 6 points d’avance sur le barragiste, Niort, tout comme sur son adversaire du jour, premier relégable. Et gagne une place au classement, se plaçant à la 13e place. Prochain rendez-vous pour le Rodez Aveyron Football, la réception, vendredi prochain, du leader, Lorient.