Rodez. Mieux collecter le verre pour aider la recherche sur le cancer

Ce lundi 10 février, la Communauté d'agglomération du Grand Rodez et le Comité départemental de la Ligue contre le cancer ont renouvelé leur convention de partenariat pour une durée de trois ans.

La communauté d'agglomération et la Ligue Contre le Cancer renouvellent leur partenariat. ©ADN12

C’est maintenant une habitude bien ancrée. Depuis 2010, la Communauté d’Agglomération du Grand Rodez et le Comité Départemental de la Ligue contre le Cancer signent tous les trois ans une convention de partenariat. L’objectif : encourager la collecte du verre sur le territoire du grand ruthénois. Car sur 1 490 tonnes de verre collectées chaque année, Rodez Agglomération s’engage à verser au Comité la somme de 2 € par tonne, et 4 € au-delà de 1 300 tonnes par an.

Aider la recherche contre le cancer

La ligue contre le cancer a trois missions :

  • la prévention dans les milieux scolaires en se déplaçant devant 1 700 à 2 000 élèves dans les écoles pour parler de l’addiction au tabac, à l’alcool, à la nourriture.
  • l’aide aux malades et aux familles avec des prises en charge financières de soins de supports (sophrologie, psychologie, activité physique adaptée…)
  • l’aide à la recherche

En 2019, c’est donc plus de 3 354 € qui ont été reversées à la Ligue par l’Agglo, pour un total de 22 000 € pour l’Aveyron et 200 000 € pour toute l’Occitanie. « C’est une somme importante, même si en cumulant les 103 comités départementaux de la Ligue, nous reversons 43 millions d’euros à la recherche contre le cancer » déclare fièrement François Arnal, président départementale de la Ligue contre le cancer.

«  Nous avons 70% de chance de guérison contre le cancer grâce à la recherche »

Pour son financement, la Ligue Départementale dépend principalement des dons avec, chaque année, environ 2 700 Aveyronnais qui donnent en moyenne 65 €. Ajouté à ces dons, les manifestations sportives ou culturelles organisées par la Ligue rapportent un peu, en plus des legs qui sont malheureusement trop aléatoires pour compter dessus.

Le tri : un geste doublement citoyen

Tous les trois ans, les bénévoles de la ligue démarchent les Communauté d’Agglomération pour renouveler cette convention. « Rodez est la première ! » annonce le président départemental. L’occasion de rappeler la double importance du tri : d’abord environnemental, mais aussi sociétal. « On trouve encore beaucoup trop de verre dans les poubelles noires, mais aussi sur le bord des routes » se désolent Sophie Cuesta et Daniel Raynal de la Communauté d’agglomération.

Il y a encore une grosse marge de progression sur la récupération du verre dans l’agglomération.

Et lorsqu’on évoque le nombre trop faible de poubelle à verre dans l’agglomération, Sophie Cuesta rappelle que des colonnes à verre ont été rajoutées en 2018 et que le maillage est très important dans le Grand Rodez.

Plus d’excuses donc : le verre d’emballage (bouteilles, bocal, pots) doit bien être jeté dans la poubelle à verre (contrairement au verre que l’on utilise pour boire). Et en cas d’erreur, pas de seconde chance : le verre perdu dans la poubelle noire comme dans la poubelle jaune fini enfoui avec les autres déchets, sachant qu’une bouteille en verre met 4 000 ans pour se dégrader. Pour connaître les temps de dégradation des produits courants, c’est par ici.