Rugby. 3 300 spectateurs à Paul Lignon pour le derby Rodez-Espalion

Les Ruthénois ont réalisé le match parfait face à Espalion et ont laissé éclater leur joie dans les vestiaires

A Paul Lignon, Rodez bat Espalion 28-12 (Mi-temps : 8-6)

Carton jaune : Taofifenua (71e) Rodez Carton rouge : Boyer (80e) Espalion

Pour Rugby Rodez : 4 essais de Cazals (18e), Combret (44e), Combet Nibourel (64e) et Rigal (66e). 2 pénalités de Combret (31e et 53e) . 1 transformation de Combret (43e)

Pour Espalion : 4 pénalités de Durand (17e, 38e, 47e, 60e)

Rugby Rodez : 1-Rieu. 2-Caors. 3-Vayrou. 24-Davy. 5-Laures. 6- Bion. 7- Cisterino. 4- Teriitaohia. 9- Chartier. 10- Combret. 11- Cazals. 12- Taofifenua. 13- Delaneau. 14- Rigal. 15- Favre-Trosson. Sont entré en jeu : D. Fabre. A Fabre. Vautrhier. Devic. Marty. Combet Nibourel. P. fabre. (Entraîneurs : Broseta et Madrières)

RCENA : 3- Pigot. 2- Veyre. 1- Romieu. 4- Orsal. 5- Naudan. 6- Favié. 7- Viargues. 8- Serres. 9- Ladirat. 10- Tierra. 11- Palazy. 12- Cornuejols. 13- Albenque. 14- Durand. 15- Belet. Sont entré en jeu : 16- Chassoux. 17- pelissier. 18- Boyer. 19- Cayron. 20- Courtois. 21- Fabre. 22- Croizet.  (Entraîneurs : Pipier et Lantuech)

Il y a bien longtemps que Paul Lignon n’avait pas reçu un derby de l’ovalie… Une première même sur la nouvelle pelouse ruthénoise…

Les spectateurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : tribunes et gradins affichaient complet et la main courante était bien garnie, comme dans les plus beaux jours du rugby aveyronnais. 

Le public est venu des quatre coins du département pour assister à ce duel fratricide…@ADN12

Le match-aller avait donné Espalion vainqueur et Rodez avait donc à cœur de bien faire devant son public pour cette quatorzième journée de Promotion Honneur, qui avait un parfum de revanche… La rencontre s’est d’ailleurs déroulée dans le pur esprit sportif, si on met de côté quelques belles empoignades…

 

Dans le contenu, le match a tenu ses promesses avec une entame en faveur des visiteurs espalionnais qui concrétisent leur bonne intention grâce à la botte de leur artilleur, Durand, sur une pénalité aux 30m (17e). La rencontre est engagée et Rodez fait le dos rond, patiente et petit à petit installe son jeu, passant devant au tableau d’affichage sur un joli plongeon dans l’en-but espalionnais et tenant la ligne des 22 mètres adverses jusqu’à la mi-temps…(8-6).

Une pause où Espalion choisit de rester sur la pelouse pour ne pas perdre le fil, tandis de Broseta amène son groupe dans les vestiaires pour une séance de tableau noir.

Jérôme Broseta a donné de la voix pour mettre son groupe dans le sens de la marche. @ADN12

Une stratégie qui va payer dès le retour des vestiaires pour les sang et or, qui enfoncent le clou à la 44e par Combret. Espalion s’accroche, notamment grâce à la botte de Durand mais Rodez est passé à la vitesse supérieure, faisant parler la puissance de Taofifenua qui envoie Combet Nibourel à l’essai (64e). Deux minutes plus tard, c’est le jeune Nathan Rigal qui marquera le dernier essai ruthénois, profitant d’une maladresse de l’arrière espalionnais. Dès lors, et malgré un carton jaune ruthénois (Taofifenua), les espalionnais ne vont pas parvenir à scorer, repoussés férocement par une défense locale qui ne veut rien lâcher, et devant un public qui se fait enfin entendre… Symbole de la défaite espalionnaise ce dimanche : le carton rouge de Boyer, sur le coup de sifflet final…

Les deux équipes n’ont rien lâché mais Rodez était plus fort. @ADN12

Une très belle opération pour Rodez qui prend la deuxième place de Promotion Honneur, en dauphin de Lisle-sur-Tarn avec huit points de retard (42 à 50). Espalion est quatrième avec 39 points.

Réactions

Jérôme Broseta (Rodez): « Très content de cette victoire. On a vu un beau match de rugby. On savait que cela serait compliqué et on voulait garder nos intentions. On met 4 essais, on a fait le match qu’il fallait faire pour gagner. Très heureux ce soir »

Sébastien Piper (Espalion) : « Rodez mérite sa victoire… les ruthénois ont fait le match parfait. On encaisse le troisième essai sur contre et derrière, 2 minutes après, on prend un essai gag, c’est dommage car il y avait mieux à faire aujourd’hui. Rodez nous a dominés en conquête, la victoire de Rodez est logique »

Jérôme Lantuech (Espalion) : « Il ne faut pas enlever la victoire à Rodez, une belle victoire avec 4 essais. Bon, on aurait pu se faire plaisir mais aujourd’hui on a trouvé plus fort que nous. Il nous manquait des ingrédients pour rivaliser »

Une fin de match qui fait grimacer le banc Espalionnais…@ADN12

L’ambiance des grandes journées

Comme le club l’avait annoncé, les petits plats ont été mis dans les grands pour cette journée très spéciale, avec un lancement des festivités dès dimanche matin, un repas de midi qui a attiré plus de 600 personnes et une soirée qui a permis de rassembler ruthénois et espalionnais autour d’une mythique troisième mi-temps à la Salle des Fêtes, comme seul le rugby sait encore en proposer…