Decazeville. Le comité CGT des privés d’emploi et précaires devant le Pôle Emploi ce mardi

Photo ©Google Maps

Le comité des privés d’emploi et précaires de la CGT de l’Aveyron, dirigé par Karim Cabrit, fait à nouveau entendre sa voix. Il sera présent devant le Pôle Emploi de Decazeville ce mardi 11 février, de 9h à 11h, pour alerter à nouveau les travailleurs privés d’emploi et précaires contre la réforme de l’assurance chômage.

« Au premier Avril : 850 000 travailleurs privés d’emploi et précaires seront impactés dès la première année et verront leur indemnisation baissé de 30 à 50%.

En effet, en prenant en compte les périodes non travaillées dans le calcul du salaire journalier de référence – dont notre indemnisation dépend puisqu’elle est un pourcentage (62%) de ce salaire – les allocations, notamment des travailleurs les plus précaires vont drastiquement baisser.

Par exemple ceux enchainant les contrats cours, leur indemnisation vont passer en moyenne de 868 à 431€ : à un niveau bien plus bas que le RSA !

C’est bien cette attaque que le CNTPEP CGT dénonce : le gouvernement veut envoyer des millions de travailleurs précaires dans l’enfer des minimas sociaux. Nous serons plongés d’autant plus longtemps dans la misère dans la mesure où le projet du gouvernement concernant les retraites prévoit de nous octroyer des points non plus à partir du salaire perdu comme dans le système actuel mais à partir de notre indemnisation chômage ! »

Communiqué du Comité National CGT des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires

Autre but de la manœuvre : inviter au rassemblement et à l’organisation de la prochaine manifestation interprofessionnelle du jeudi 13 février contre la réforme des retraites.