Aveyron. Appel à projets culture, sport et lien social pour les publics « fragiles »

200 personnes dites "fragiles" ont bénéficié du dispositif en 2019.@Conseil_Départemental-Aveyron

Vous avez un projet en lien avec les publics dits fragiles que sont les personnes âgées ou handicapées, les familles précaires, les jeunes isolés ? Un projet qui aurait vocation à les rapprocher du monde culturel ou sportif ? Et si le Conseil Départemental vous aidait à le financer ?

« 50 000 € pour le sport, 50 000 € pour la culture »

C’est la mission que se donne la collectivité dans le cadre de ses dispositifs « Culture et Lien social » et « Sport et Lien Social », renouvelés pour la quatrième année consécutive… Les dépôts de dossier sont ouverts jusqu’au 22 juin pour les actions culturelles, et jusqu’au 15 octobre pour les actions sportives.

Trois ans d’actions « concluantes »

« C’est un dispositif qui marche » annonce fièrement le président du Conseil Départemental de l’Aveyron, Jean-François Galliard, « il permet d’offrir la culture et le sport à ceux qui s’en trouvent éloignés, non pas par choix mais par nécessité… ».

Les élus au Conseil Départemental de l’Aveyron autour du président Jean-François Galliard : Michelle Buessinger (Personnes Âgées), Christine Presne (Culture) et Jean-Pierre Masbou (Sports). @ADN12

Lancée en 2016 pour inciter les acteurs locaux à développer des initiatives en direction des publics fragilisés, la démarche s’est répandue un peu partout sur le territoire. « Rien qu’en 2019, 200 personnes ont été directement touchées par ces actions, sans compter celles qui ont pu en bénéficier lors des restitutions de spectacles par exemple » insistent les élus du Département.

« Ils ne peuvent pas aller au musée, on leur apporte le musée »

« On rend ces publics fragilisés acteurs de ces projets, ce qui permet de les valoriser et de leur faire découvrir des milieux parfois inconnus » analyse Michelle Buessinger, élue  en charge des Personnes Âgées et du Handicap, « ça peut être via du chant, de l’art, de la gastronomie ou même du tir à la carabine laser ! » précise de son côté Christine Presne, en charge de la Culture au sein du Département.

Mieux selon ces élus : les actions engagées via ce dispositif permettraient dans bien des cas de prolonger les initiatives au-delà du projet financé, à plus long terme : « ça fait éclore des envies et c’est ce que l’on souhaitait » conclue le président Galliard, « j’ai vu des personnes handicapées parler de ces projets encore un an après leur réalisation ! ».

Culture et Lien Social

A chaque année, son périmètre. En 2020, les appels à projets dans le domaine de la Culture concernent les derniers territoires non touchés par le dispositif : la Communauté de Communes Muse et Raspes du Tarn, la Communauté de Communes du Réquistanais, la Communauté de Communes Aveyron Bas Ségala Viaur et les communes de Capdenac-Gare, Asprières, Balaguier d’Olt, Causse-et-Diège, Salvagnac-Cajarc et Sonnac.

« 4 projets seront retenus »

Les porteurs de projets peuvent être des associations, collectivités ou établissements publics, appartenant obligatoirement au périmètre géographique annoncé. Pour être retenu, un projet doit faire intervenir des acteurs sociaux et être « co-construit entre plusieurs parties prenantes », faire se rencontrer des publics qui ne se connaissent pas et favoriser le « vivre-ensemble ». Un cahier des charges plus précis est téléchargeable sur le site du Département.

Le Département finance jusqu’à 50 % du coût des quatre projets qui seront retenus.

Une présentation du dispositif est prévu dans chacun des quatre territoires concernés :

  • Mardi 18 février à 15h au Centre d’animation culturel, rue Albert Andrieu (à côté du gymnase) à Capdenac
  • Mercredi 19 février à 10h30 au Centre culturel, à Saint-Rome-de-Tarn
  • Mercredi 19 février  à 15h à la Communauté de communes du Réquistanais, 2 place Prosper Boissonnade à Réquista
  • Vendredi 21 février à 15h à la Maison pour tous, Place du Foirail à Rieupeyroux.

Sport et Lien Social

Pour ce nouvel appel d’offres, les territoires concernés sont les suivants : Communauté de Communes des Causses à l’Aubrac, Ouest Aveyron Communauté, Communauté de Communes Larzac et Vallées, Syndicat Mixte du Lévézou.

« Au moins un projet sportif par territoire sera retenu »

Les critères sont les mêmes que pour les projets culturels, si ce n’est que les projets doivent évidemment comporter une dimension sportive. Des réunions d’informations auront lieu au printemps.