D2 Féminine. Retour au quotidien pour les Rafettes

14e journée de D2 pour les féminines du Rodez Aveyron Football. Avec ce dimanche, un déplacement sur la pelouse de Saint-Malo.

Mathieu Rufié s'attends à un match plus difficile qu'à l'aller, ou Rodez avait gagné 4 à 1. @ADN12

Après un intermède Coupe de France et une élimination face au PSG, Rodez retrouve le championnat et la D2 ce week-end. Avec au programme de cette 14e journée, un déplacement à Saint-Malo. La semaine dernière, contre le PSG, Rodez s’est incliné 6 à 0, avec notamment 4 buts encaissés en première période. Sur ce match, Mathieu Rufié a malgré tout été satisfait de ce qu’a essayé de proposer son équipe :

Sur le match entier, on a essayé d’être en place défensivement. Après, on s’est fait punir d’entrée, mais on ne boxe pas dans la même catégorie. Contre Paris, un ballon perdu ça ne pardonne pas. Mais avec tous les problème à gérer contre une équipe comme ça, on a bien travaillé. Car elles nous ont posé des problèmes pendant tout le match !

Lors du match aller, à Vabre, Rodez s’était imposé 4 à 1. « Là, chez elles, ça sera dur, confie Mathieu Rufié. À l’aller, on n’était pas opposé à une équipe à sa vraie valeur. Elles avaient voyagé en bus, et elles avaient les jambes lourdes, ça s’était senti. Aujourd’hui ça risque d’être difficile car tout le monde peut gagner contre tout le monde. »

Un point entre les deux équipes

Et Rodez l’a bien prouvé en faisant chuter pour la première fois de la saison le leader, Issy, il y a 15 jours à Paul Lignon, en s’imposant 2 à 1. Si à l’aller, Rodez avait surclassé Saint-Malo, le match retour pourrait être bien différent.

Au classement, les deux équipes se talonnent : Rodez est 4e tandis que Saint-Malo est 5e. Un tout petit point sépare les deux équipes. Pour ce match, Rodez devra se servir de son match contre Paris, au niveau défensif, comme l’explique Mathieu Rufié :

On devra être en mesure de bien défendre, d’être costaud, en prenant comme base le match contre Paris. Et bien utiliser le ballon, plus que contre Paris. Offensivement, on doit leur poser des problèmes. Il faudra être exigeant, pour ce retour au quotidien de la D2.

 

Pour ce match, le staff devra se passer d’Arpin, Garcia, M’Bala, Noiran, et Saunier, blessées, ainsi que de Chareyron, suspendue.

Ce dimanche 9 février, Saint Malo – RAF, au stade de Marville, à 13h

Le groupe :

Austry, Banuta, Bogi, Bornes, Bueno, Cance, Cauderlier, Carcenac, Davy, Guelatti, Guitard, Grocq, Libourel, Pau, Saltel.