Municipales. « Nous planterons 1 000 arbres par an à Rodez » (C. Teyssèdre)

Christian Teyssèdre présente les trois personnes de son équipe qui "incarneront l'écologie comme l'a fait Marie-Claude Carlin avant eux" : Florence Varsi, Claire Rous-Perpina et Alain Rauna.@ADN12

Ce samedi 8 février, les colistiers du candidat Christian Teyssèdre organisent une journée éco-citoyenne dans les rues de Rodez avec au programme : ramassage de mégots et déchets en centre-ville, même opération sur les berges de Layoule, et circuit à vélo. Une action qu’il souhaiterait pérenniser s’il venait à être réélu au mois de mars. Une manière aussi de montrer qu’il souhaite placer la transition écologique au cœur de son projet…

« La question environnementale s’inscrit dans le sens de l’Histoire. Je suis dans la continuité de la politique menée depuis 1995, en ayant toujours intégré des personnalités écolos dans mon équipe, ce que je souhaite poursuivre et renforcer… »

(Christian Teyssèdre, tête de liste Notre Parti c’est Rodez)

Comme il n’a de cesse de le répéter depuis son lancement de campagne, le maire sortant aura un programme de mesures écologiques, qu’il souhaite détailler dans les jours à venir, et qui sera portée par une Adjointe dédiée, « comme l’a fait Marie-Claude Carlin jusqu’ici, qui a été une véritable pionnière au niveau local et régional ».

Trois écologistes sur sa liste

Pour succéder à Marie-Claude Carlin, Christian Teyssèdre place sur sa liste trois militants écologistes : Florence Varsi, Claire-Rous-Perpina et Alain Rauna. Ce dernier, connu pour ses activités à la Confédération Paysanne, au PS et pour avoir porté une candidature aux européennes de 2014, vient tout récemment de rendre sa carte d’Europe-Ecologie-Les-Verts…

Tous trois font partie du collectif écologiste de citoyens ruthénois qui s’était manifesté début janvier pour « faire peser la question environnementale sur les élections municipales » (lire notre article du 6 janvier) avec des propositions concrètes : gratuité des transports publics, création de parkings-relais, maraîchage municipal, adaptation des bâtiments publics, extinction partielle de l’éclairage, ainsi que la création d’un groupe écologiste au sein du conseil municipal…

« Nous sommes tombés d’accord à 80 % avec Christian Teyssèdre sur les propositions. Son bilan est très honorable et offre la capacité financière pour investir et faire de Rodez une ville à l’avant-garde des villes de demain. Nous souhaitons être dans l’action plutôt que dans la contestation, en étant optimistes et pro-actifs. Pour autant, nous serons vigilants sur l’application de ces mesures et saurons être indépendants quand il le faudra »

(Alain Rauna, colistier de Christian Teyssèdre)

Eux qui avaient promis « une coalition sans concession » devront tout de même composer avec les idées de Christian Teyssèdre qui, on le sait, refuse par exemple de généraliser la gratuité des transports publics (-« nous avons baissé le prix du ticket de 70 % »-) et partirait plutôt pour une gratuité en direction des seniors… « Le plus important est de travailler sur les 6 ans du mandat à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre et combattre les voitures solos » explique Florence Varsi, pressentie pour occuper le poste d’Adjointe à l’Ecologie, « on est dans la discussion, la pédagogie… ».

De son côté, Christian Teyssèdre promet qu’ils ne seront « pas des figurants » et « pèseront sur les décisions de son équipe ». Avant-goût des mesures environnementales qui composeront son programme : la plantation de 1 000 nouveaux arbres chaque année dans les différents quartiers de la Ville…

  • Journée éco-citoyenne de ce samedi 8 février : les volontaires sont invités à se rassembler à 10h sur la Place d’Armes.