24e journée de Ligue 2 au programme du Rodez Aveyron Football, ce vendredi. Mardi, les Ruthénois ont pris trois points importants sur la pelouse d’Orléans, un concurrent direct dans la course au maintien.

L’entraîneur, Laurent Peyrelade, retient l’état d’esprit de son équipe : « on a eu une force de caractère importante, un bon comportement, et l’on ne s’est pas désuni, détaille-t-il. On a fait un match très intéressant, contre un concurrent direct au maintien. Contre Châteauroux, on s’était fait punir à la fin. Il faut que l’on garde notre dynamique actuel, car on fait des choses bien, la maturité s’installe. J’ai bien aimé aussi le comportement de Straalman, qui a fait des débuts très intéressant. C’est très positif ».

Pape Sané retrouvera Nancy

Remplaçant ce mardi, Pape Sané était lui convaincu que ses coéquipiers feraient un grand match :

 

« Je le savais. Au vu des visages fermés qu’ils avaient avant le match. La détermination n’a jamais quitté le groupe. Cela donne un gage de qualité dans le comportement. J’ai aimé leur force de caractère, qui a permis, en étant mené 1 à 0, de gagner 2 à 1 »

(Pape Sané)

Ce vendredi, Rodez accueille Nancy, une équipe actuellement 9e et que connaît

Pape Sané connaît bien l’équipe de Nancy. @ADN12

bien Pape Sané, qui y jouait l’an dernier. « Je ne suis pas rancunier, explique-t-il. Jouer contre Nancy, c’est comme jouer contre Auxerre ou Caen, où j’ai déjà joué. Je connais quasiment toute l’équipe. Ils ont une grande qualité défensive, ils sont difficiles à bouger, ce sera certainement un match fermé. »

Lors du match aller, alors que Rodez menait 1 à 0, la rencontre avait été arrêtée pour des chants homophobes… Après une longue interruption, Rodez, un peu perturbé, avait encaissé l’égalisation dans les toutes dernières secondes… Rodez aura donc sûrement à cœur de réaliser un bon match, sur sa pelouse, ce vendredi.

En attendant, la priorité, depuis le retour d’Orléans, a été la récupération comme l’explique Laurent Peyrelade :

«On est rentré en voiture, pour gagner 3 h de sommeil précieux. Les deux jours qui viennent de s’écouler ont été axés sur la récupération du groupe. Je verrai ce vendredi matin, quel sera l’équipe, et qui va jouer. En fonction de la forme de chacun… »

(Laurent Peyrelade)

Si Bardy fait son retour, c’est encore trop juste pour Poujol, Alégué et Maanane. Côté suspensions, Ruffaut a écopé de deux matchs, Laurent Peyrelade, de trois, dont un avec sursis, suite à leurs cartons rouges à la fin de la rencontre contre Valenciennes.

Ce vendredi 7 février, RAF – Nancy, au stade Paul-Lignon, à 20h.