À Orléans, au stade de la source, Rodez bat Orléans, 2 à 1.
(Mi-temps : 0/0)
Arbitre : Mr Sylvain Palhies

But Orléans : Nakoulma (50e)
Buts Rodez : Chougrani (71e), Douline (77e)

Orléans : Letellier, Ba, Mendy, Mutumbo, Pinaud, D’Arpino puis Perrin (83e), Lopy, Mollo puis Ephestion (55e), Nakoulma puis Butin (73e), Scheidler, Soumare.
Avertissement : Pinaud (94e)

RAF : Desmas, Henry, Straalman, Dieng, Chougrani, Ouammou puis Sanaia (90e), Douline, Tertereau puis Sané (87e), Boissier, Ouhafsa puis Maury (76e), Bonnet.
Avertissements : Boissier (35e), Ouhafsa (44e), Straalman (73e), Henry (85e)

En première mi-temps, les premières minutes donnent un match équilibré, avec une équipe d’Orléans qui a la possession et une équipe de Rodez, qui procédait en contre. À la 10e, Ouhafsa, à droite, remet à Henry, qui centre en première intention, mais Ouhafsa est trop court pour reprendre. À la 25e, Orléans pense avoir ouvert le score par Lopy, mais le joueur est signalé hors-jeu. Puis petit à petit, comme l’avait envisagé Laurent Peyrelade, les deux équipes se sont libérées, et les occasions se sont multipliées de chaque côté.

Des gardiens inspirés

À la 30e, Henry donne à Ouhafsa, qui rentre et qui centre, et il faut un défenseur pour contrer en corner. À la 38e, il faut un très gros arrêt de Letellier, sur une tête de Ouhafsa, qui venait couper un centre de Boissier. La minute suivante, c’est Desmas qui est décisif avec un double arrêt… Sur les dernières minutes de la première période, les deux équipes poussent pour faire la différence, mais sans succès.

Orléans ouvre le score

En deuxième mi-temps, c’est Orléans qui réussit sa rentrée en ouvrant le score dés la 50e minute. Sur un centre de Mollo, Nakoulma de la tête donne l’avantage à son équipe. Mais les Ruthénois ne vont pas lâcher et enchaînent les corners. À la 67e, Douline voit sa tête passer au-dessus. Et puis, à force de pousser, Rodez trouve la faille à la 71e. Sur un nouveau corner de Ouammou, le ballon est dégagé mais revient dans les pieds d’un Ruthénois, sur le côté droit, qui centre. Un centre dévié de la tête par Chougrani qui remet son équipe sur le bon chemin.

Douline a doublé la mise et permis à Rodez de s’imposer. @ADN12

Douline donne l’avantage à Rodez

Et Rodez va continuer à appuyer, pour essayer de prendre l’avantage. À la 77e, les Ruthénois obtiennent un bon coup franc, que se charge de tirer Boissier et qui va trouver Douline. Du pied droit, ce dernier trompe Letellier. Menés, les Orléanais tentent de revenir, mais la défense ruthénoise plie mais ne rompt pas, voulant absolument les trois points de la victoire. À la 86e, Orléans n’est pas loin de tromper Desmas, mais le centre est trop fort, et personne ne peut reprendre. Rodez tient sa fin de match et obtient une victoire ô combien importante. Car dans le même temps, toutes les équipes derrière se sont inclinées. Rodez a, ce mardi, 7 points d’avance sur le barragiste Niort, et 8 sur le premier relégable, Paris FC. Un petit bol d’air, avant la réception, vendredi, de Nancy, l’actuel 9e.