Il y a des matchs qui sont plus importants que d’autres… Soit pour une obligation de résultats, soit pour terminer une saison en apothéose… Mais aussi, quand on retrouve enfin son stade. Et c’est ce qui arrive aux féminines du Rodez Aveyron Football qui vont fouler, pour la première fois de la saison, la pelouse de Paul Lignon. Et pas pour n’importe quel match, puisqu’il s’agit de la réception du leader invaincu, Issy…

Pour Mathieu Rufié, ce sera forcément un match difficile, mais il croit en son groupe :

« Je pense que les éléments sont réunis pour qu’on ait à cœur de faire une bonne performance. Que ça soit pour se rattraper de la contre-performance de la semaine passée, du fait aussi de jouer à Paul Lignon, ou encore du fait de recevoir. Le groupe doit avoir vraiment à cœur de réaliser un bon match »

 

Digérer la défaite à Orléans

La semaine dernière, en s’inclinant à Orléans 3 à 2, Rodez a perdu du terrain sur son adversaire du jour. Désormais, 11 points séparent les deux équipes. Menées 3 à 0 à la pause, les Ruthénoises se sont réveillées, mais trop tardivement en deuxième période. « Il n’y a pas eu à aller plus loin que la mi-temps pour analyser la contre-performance à Orléans, détaille Mathieu Rufié. En seconde période, il y a un sursaut d’orgueil, on s’est réajusté. Il faut digérer cette défaite, être attentif à ce que l’on a fait en deuxième mi-temps, que ça soit dans le jeu, dans l’envie, dans tous les domaines, et pas recommencer les erreurs que l’on a faites en première mi-temps ».

Un adversaire difficile

Au match aller, Rodez avait ramené le point du nul. Une équipe complète d’après le coach ruthénois, qui a l’expérience pour bien défendre, un milieu technique et des attaquantes percutantes :

« C’est une équipe qui est expérimentée, qui tient bien le ballon, qui est assez complète. Elles ne sont pas là par hasard. Après, l’objectif est clair. Il y a un jour ou il va falloir qu’Issy perde un match, et on souhaite vivement que ça soit contre nous »

 

Une belle affiche, qui se jouera donc à Paul Lignon. Une raison supplémentaire pour le coach de penser que Rodez est capable de réaliser un gros match. « Jouer à Paul Lignon, les filles attendent ça depuis un moment. Les nouvelles n’y ont jamais joué. C’est vraiment chez nous, c’est Paul Lignon, c’est différent. Ça doit nous servir, ça doit nous donner un petit boost de motivation ».

Le groupe :

Arpin, Austry, Banuta, Bogi, Bornes, Cance, Carcenac, Chareyron, Davy, Guelatti, Guitard, Grocq, Pau, Saltel, Saunier

Ce dimanche 26 janvier, RAF – ISSY, au stade Paul Lignon à 13h.