Rodez. Jean-Philippe Murat veut aménager le mail de Bourran

Jean-Philippe Murat, qui se définit comme "centriste" refuse "d'être le second candidat de la droite" à Rodez. @ADN12

Si sa liste est loin d’être bouclée, Jean-Philippe Murat n’hésite pas néanmoins à présenter le projet qui guide son désir de candidature pour les élections municipales à Rodez. Après s’être lancé dans la course, l’entrepreneur présente ses propositions pour les quartiers : « je veux construire l’avenir à partir des quartiers et associer les citoyens aux grands choix de leur ville ».

Une étude dans sept quartiers

Sa grande idée est de proposer un projet collaboratif dans chacun des sept quartiers que compte Rodez, en commençant par mener une étude sur « la qualité de vie » et en « auditant » les subventions allouées aux associations « pour éventuellement revoir leur répartition ».

« Je souhaite instaurer un budget par quartier, dont les habitants choisiront l’utilisation en vue d’améliorer leur quotidien »

(Jean-Philippe Murat)

Des habitants qu’il souhaite fédérer en Conseils Interactifs de Quartier pour remplacer les Comités de Quartier actuels : « on leur offre ainsi plus d’autonomie et la possibilité de poser des questions lors des conseils municipaux, qui seront d’ailleurs retransmis en direct sur le site de la Ville ». Ponctuellement, Jean-Philippe Murat imagine des Votations d’Initiative Citoyenne : « pour prendre le pouls de la population sur les grands projets tels que le Parc des Expos de Malan ».

Jean-Philippe Murat ne compte pour le moment que 20 colistiers sur les 35 requis pour se présenter officiellement aux élections municipales. @ADN12

Plus anecdotique, s’il parvient à être candidat, la tête de liste Rassemblement pour Rodez, voudrait voir ouvertes les écoles durant les weekends pour y organiser des animations à destination des personnes âgées, à qui il promet « une assistante sociale dans chaque quartier deux jours par mois »…

Bourran, « l’endormie » ?

Et Jean-Philippe Murat et ses colistiers entendent commencer par le quartier de Bourran, « trop dense, trop construit » selon Christophe Noyer, qui souhaite stopper les constructions et aménager la zone « au service des résidents ».

« Christian Teyssèdre a largement bétonné cette zone… résultat : il y a un manque de végétation criant, on est dans une cité-dortoir et on ne voit personne sur le mail ! »

(Christophe Noyer, colistier Rassemblement pour Rodez)

L’idée de l’équipe réunie autour de Jean-Philippe Murat est d’aménager les 8 000 m² du mail de Bourran pour que les habitants du quartier se l’approprient, en y installant des jeux pour enfants, du mobilier urbain, un terrain de pétanque et un espace d’animation pour recevoir concerts et vides-greniers. Le tout dans un « espace fermé et sécurisé, largement végétalisé » et « accessible par des circulations douces et sécurisées depuis le centre-ville et Bel-Air ».

« On veut des vraies voies cyclables et pas juste une trace de peinture sur la route ! »

Des propositions que Jean-Philippe Murat espère décliner également à Saint-Félix, où il prévoit la création d’un Parc Communal de Loisirs et à Combarel, où il aimerait installer un city-stade et un skatepark.

Enfin, Jean-Philippe Murat annonce ce qu’il appelle une « mesure-signal » en direction des ruthénois : « si je deviens maire, je baisserai les indemnités des élus de 25 % »…

Les autres candidats…

@Rodez_Ensemble_Autrement

Serge Julien, candidat de la liste Rodez Ensemble Autrement, a inauguré son local de campagne au numéro 4 de la rue Marie, en présence notamment du président UDI du Département, Jean-François Galliard, et du député Les Républicains, Arnaud Viala.

 

 

@Rodez_Citoyen

De son côté, la liste Rodez Citoyen, conduite par Mathieu Lebrun, a présenté ses vœux à ses sympathisants à la Maison des Associations, en présence des ruthénois tirés au sort et volontaires pour s’engager à ses côtés. L’équipe de Rodez Citoyen sera cette semaine dans le quartier de Calcomier-Bourran pour échanger avec les habitants, avec un goûter organisé samedi 25 janvier à la grange de Calcomier à 16h.

 

@Dominique_Trojani

Pas d’actualité particulière pour la liste du maire sortant, Christian Teyssèdre, qui poursuit les rencontres avec les habitants, en porte-à-porte et sur les marchés de la ville.