Rodez. Les épreuves du nouveau Bac perturbées au lycée Monteil ?

Les professeurs des établissements Foch et Monteil n'ont cessé de manifester leur opposition à la réforme du lycée depuis septembre...@ADN12
Comme ils répètent depuis la rentrée de septembre, certains professeurs du lycée ruthénois Monteil ne veulent pas de la réforme du baccalauréat, et, comme cela est arrivé ces derniers jours dans d’autres régions françaises, provoquant parfois des reports d’épreuves, ils ont décidé de manifester leur opposition à l’occasion de l’ouverture de la session au lycée Monteil, ce mardi 21 janvier, de 7h30 à midi.

Une matinée de manifestation 

Dans un communiqué de presse, les représentants du syndicat SNES-FSU appellent les enseignants et personnels d’éducation à « vider leurs sacs » devant l’établissement scolaire : « Prévoir fournitures, cahiers, copies , manuels usagés… Nous précisons qu’il s’agit bien de vider symboliquement nos cartables et non de lancer des livres ».
Depuis des mois, le syndicat dénonce « un bac low-cost Blanquer », selon eux mal préparé, qui mettrait en difficulté leurs élèves et alourdirait considérablement leur charge de travail.

« Réformes autoritaires et bâclées, mépris institutionnalisé des personnels et des élèves, baccalauréat dévalorisé et inégalitaire, charge de travail sans cesse alourdie, tâches absurdes, précarisation, point d’indice gelé, hold-up sur les retraites, mensonges ministériels, « redéfinition » du métier… Jamais sans doute les attaques contre la profession, et contre le système public d’éducation en général, n’avaient été aussi massives et coordonnées »

(SNES-FSU)

Ils réclament l’annulation des épreuves anticipées du baccalauréat, dénommées « E3C ».