Après avoir déjà repris en Coupe de France, les féminines du Rodez Aveyron Football retrouvent le championnat de D2. Pour ce premier match de l’année 2020, les Rafettes seront sur la pelouse d’Orléans. Une équipe qui les avait un peu malmenées, en début de saison, à domicile. Rodez avait dû concéder le match nul, 3 à 3. Un des matchs pour lequel le coach ruthénois, Mathieu Rufié, a des regrets :

« On menait 2 à 0 après 13 minutes de jeu, donc forcément, on a des regrets de n’avoir fait que le match nul. On n’avait été ni concentré, ni sérieux. On les avait laissées revenir. Donc, pour le match retour, on a envie de faire un bon match, et d’avoir une petite revanche »

(Mathieu Rufié)

Ce match est le premier de la phase retour. Un deuxième championnat qui commence ? Mathieu Rufié n’en n’est pas convaincu. « C’est vrai que certaines équipes se sont renforcées. Mais on part aussi avec des certitudes, sachant contre qui on va jouer. La coupure a fait du bien, et ça va redistribuer les cartes ».

Objectif: Retour en D1

À l’aube de cette deuxième partie, Rodez a toujours comme objectif la première place, synonyme de montée en D1. Pour l’instant, les Rafettes sont deuxièmes, à 8 points du leader, Issy. Et vont devoir cravacher pour rester à porté d’Issy, tout en espérant un faux pas de leur adversaire. Pour le coach ruthénois, il va falloir être prêtes :

« La suite, ça dépend beaucoup de nous. On va devoir faire une meilleure phase retour que la phase aller. Même si tout n’est pas à jeter… »

La semaine dernière, les Ruthénoises ont fait le boulot, en 16e de finale de la Coupe de France. En s’imposant sur la pelouse de Saint Vit, 4 à 0, elles se sont qualifiées pour les huitièmes de finale. Elles recevront le PSG, le 2 février prochain. Un match qui n’a pas permis d’avoir des certitudes, mais qui a permis de préparer le déplacement à Orléans, comme le confirme Mathieu Rufié : « On a fait un bon match de reprise. On verra si on arrive à réitérer ça dimanche. Globalement, on a fait un match réussi, avec notamment un bon état d’esprit. On doit continuer comme ça ».

Le groupe :

Arpin, Austry, Banuta, Bogi, Bornes, Cance, Carcenac, Cauderlier, Chareyron, Garcia, Guelatti, Guitard, Noiran, Pau, Saltel, Saunier.

Ce dimanche 19 janvier, Orléans – RAF, au stade Marcel Garcin, à 14h30.