Rallye Dakar 2020, l’étape 7 endeuillée

Riyadh > Wadi Al Dawasir. La septième étape, lendemain de la journée de repos, a été marquée par la chute fatale de Paulo Gonçalves, le pilote moto portugais qui disputait son 13e Dakar. Un hommage au pilote du Team Hero a clôturé la journée lors du briefing quotidien qui réunissait l’ensemble des concurrents. La course quad/moto du lendemain est annulée, « afin de respecter la douleur et le recueillement des pilotes venant de perdre un ami » annonce un communiqué officielle de la course.

Chez les coureurs qui connaissaient tous cette figure incontournable du Dakar, c’est le choc :

Tu étais un homme splendide, un pilote tant apprécié sur le paddock et le plus expérimenté ; une légende. Tu resteras un pilier du Rally Raid et des motards, l’homme qui nous a tous fait rêver, un pilote aux qualités humaines incomparables et au palmarès incroyable.

Loïc Minaudier

Un classement en statut quo

Statut quo chez le pilote saint-affricain Loïc Minaudier (dossard n°33) qui conserve sa 32e place au classement général et arrive 44e au classement de l’étape.

L’Espalionais Florent Vayssade (dossard n°69), ne bouge pas trop non plus puis sa 45e position à cette septième étape, le place toujours 39e du classement général Moto. Et toujours deuxième du classement dans la catégorie sans assistance Original By Motul.

Idem pour le Ruthénois Lionel Costes (dossard n°107), pour qui la journée se solde à la 71ème place de la course (remontée de deux places !) et toujours au 60e rang du général.

Une place de prise pour Jean-Rémy Bergouhne (n°350) dans la catégorie automobile qui finit la course 23e et qui remonte en 23e position au classement général.

Demain, journée de deuil pour les motos et quad et départ auto de la 8étape, avec la boucle de Wadi Al-Dawasir : 477 km de spéciale pour une course de 716 km en tout…