C.Teyssèdre. « Nous sommes les seuls à faire des propositions pour l’écologie ! »

Christian Teyssèdre souhaite notamment mettre en place des vélos électriques en libre service dans toute la ville. @ADN12

Remonté le maire de Rodez, après les dernières annonces de Rodez Citoyen sur le projet de Parc Expo de Malan et celles d’Europe-Ecologie-Les-Verts sur son positionnement pour les municipales. Pour stopper la polémique, Christian Teyssèdre et ses colistiers remettent les pendules à l’heure et annoncent leur programme pour l’environnement…

« Il y a l’écologie des pétitions et l’écologie concrète… nous, on agit et on le prouve depuis 2008 ! Notre prise de conscience écologique est ancienne. Nous n’avons pas de leçon à recevoir en la matière… »

(Sarah Vidal, Notre Parti c’est Rodez)

Le candidat Christian Teyssèdre annonce rencontrer ce vendredi 10 janvier au soir les neuf adhérents d’EELV qui ont choisi de se ranger de son côté.

 « L’important, c’est l’action pas l’étiquette » 

« Ceux qui ont voté contre nous chez EELV ne sont pas de Rodez ! Les Verts sont de notre côté, comme toujours depuis 25 ans. Nous sommes ouverts et prêts à les accueillir » affirme le maire sortant, qui précise néanmoins ne pas vouloir faire de « dogmatisme » sur les questions de gratuité des transports (« ça n’existe pas ; soit le ticket est payant, soit les contribuables paient ! Et dans ce cas, on met un coup d’arrêt à la densification du réseau, ce que je ne souhaite pas ») et d’éclairage public ( « les habitants sont attachés à l’éclairage, mais d’autres solutions existent pour réduire notre impact, comme des technologies à détection de présence… nous venons de consacrer 700 000 euros à l’installation de lampadaires à LED »…

« Rodez Citoyen est dans la posture, nous sommes dans l’action »

Pas question en revanche de transiger sur les attaques de Rodez Citoyen : « ils sont dans la posture et n’ont jamais fait une proposition pour l’environnement quand ils étaient élus ces six dernières années ! ». « Actuellement, pour accueillir des salons, on dresse des chapiteaux à Bourran, chauffés par des systèmes de chauffage énergivores et grandement émetteurs de gaz à effet de serre. C’est sûrement la raison pour laquelle les Verts de la Région ont voté le soutien au projet du parc des expositions de Rodez à hauteur de 4 millions d’euros. Et en plus on est contraints de fermer un parking de 700 places gratuites pendant plusieurs semaines ! C’est ça l’écologie ? ».

Des vélos électriques en libre-service

Comme il l’avait déjà rapidement évoqué lors de l’annonce de sa candidature, Christian Teyssèdre souhaiterait voir diminuer le nombre de véhicules en ville et « remettre le piéton au cœur des aménagements urbains ».

« On va quadriller Rodez »

C’est le sens de sa dernière proposition de ramener la rue Saint-Cyrice à double-sens (lire notre article du 20 décembre) mais aussi de favoriser l’usage du vélo en ville : « on a déjà fait beaucoup sur les pistes cyclables et dans le cadre de la convention signée avec l’association des Cyclo Motivés. On va poursuivre » annoncent les deux adjointes sortantes, Sarah Vidal et Monique Bultel-Herment.

 « L’objectif est d’irriguer toute la ville avec des spots de vélos électriques : la gare, Bourran, Paul Lignon, La Mouline, La Gineste, Layoule… On partirait sur un service gratuit, géré en direct par la municipalité » 

(Christian Teyssèdre, candidat Notre Parti c’est Rodez)

Un investissement important, qui concernerait une centaine de vélos électriques à minima pour commencer :  « ce qui nous laisse de quoi renforcer le dispositif en cas de succès » précise Christian Teyssèdre, qui s’engage par ailleurs à améliorer le partage de l’espace public avec les autres moyens de transport,  « notamment sur la rue Beteille, où le trafic sera fortement diminué par la mise à double-sens de la rue Saint-Cyrice  »…

Une journée éco-citoyenne le 8 février

Pour montrer aux ruthénois leur bonne foi et « privilégier la pédagogie », les membres de la liste Notre Parti c’est Rodez organisent une journée de sensibilisation, le samedi 8 février, autour des circulations douces, du vélo et de la propreté.

« Il y aura notamment des actions de ramassage de mégots en ville et de déchets à Layoule, et nous distribuerons le plan des circulations douces déjà créées pour les ruthénois, afin qu’ils s’en emparent davantage » 

(Christian Teyssèdre)

Enfin, la liste conduite par le maire sortant veut mettre en avant ses actions pour la biodiversité, à travers la suppression de l’emploi des pesticides par la municipalité dès 2008 (« alors que la loi ne l’y obligeait qu’à partir de 2017 ») ou encore la convention signée avec la Ligue de Protection des Oiseaux pour la création d’une zone refuge à Layoule. « Nous allons poursuivre en développant d’autres zones de ce type au Jardin Public et à Béteille ». 

A Béteille, Christian Teyssèdre promet la création d’une « forêt urbaine » : « une zone favorable à l’écosystème en mettant en place des haies, qui offrent un nichoir naturel pour les oiseaux et les insectes, un arboretum pédagogique… » .

Deux nouveaux colistiers pour Christian Teyssèdre et sa liste Notre Parti c’est Rodez : Odette Antoine(première à gauche sur la photo), conseillère municipale sortante, et Jean-François Bouges(premier à droite sur la photo), ancien directeur de l’UDAF en Aveyron. @ADN12