Municipales. Le candidat Alain Picasso veut « moderniser » Sébazac

Alain Picasso, entouré de quelques-uns de ses colistiers : Agnès Siguier, Angélique Bousquet, Frédéric Carreras, Céline Bruel et Nathalie Sanchez. @ADN12

Sébazac, Concourès, Onet-L’Eglise : trois villages pour une seule commune, et donc pour une seule équipe municipale. La maire sortante, Florence Cayla, y est élue depuis 24 ans et souhaiterait se représenter… Face à elle, un vent de nouveauté s’est mis à souffler depuis quelques mois avec la candidature d’Alain Picasso, conseiller de la majorité sortante et tête de liste « Agissons Ensemble Sébazac-Concourès-Onet l’Eglise »…

« Redonner des couleurs à la commune »

C’est la mairesse elle-même qui avait sollicité son ancien colistier pour prendre sa suite, avant de se rétracter quelques mois plus tard et d’annoncer son envie de repartir en campagne en son propre nom. Un revirement qui n’a pas découragé Alain Picasso, convaincu que sa commune a aujourd’hui besoin d’un renouveau.

« La gouvernance actuelle est obsolète, avec des ambitions limitées en termes de projets… Les habitants réclament une respiration démocratique et nous avons le dynamisme de notre côté. On a vraiment envie de faire bouger les choses »

(Alain Picasso, tête de liste Agissons Ensemble Sébazac-Concourès-Onet-l’Eglise)

Une liste qui compte quatre conseillers sortants et se présente comme apolitique : « aucun sortant n’a été adjoint et nous ne sommes pas des professionnels de la politique. Nous souhaitons nous engager au service des habitants de la commune en toute transparence » précisent-ils. La plupart des membres de cette liste est d’ailleurs plutôt investie dans le monde associatif. « On veut changer le mode de gouvernance être un conseil impliqué et pas seulement une chambre d’enregistrement de décisions déjà prises… On promet un suivi de programme et une participation des habitants ».

« Le monde a changé. Il demande plus de démocratie, plus de modernité »

A 55 ans, Alain Picasso est surtout connu pour ses engagements sociaux. Il est notamment le président-fondateur de l’association FACE, qui accompagne les entreprises dans l’insertion des privés d’emploi, mais aussi d’une association d’alphabétisation et d’aide aux devoirs. Il est aussi l’ancien président de l’association SisMic, qui milite pour le développement des technologies numériques dans le bassin ruthénois.

« Tous mes colistiers sont engagés activement dans la société. Nous militons pour une transition économique impliquant de nouvelles formes de travail et plus de lien social » résume celui qui occupe professionnellement le poste de Directeur d’Agence de Développement Economique chez EDF.

« Dynamiser » Sébazac

Premier défi à relever pour Sébazac selon Alain Picasso : « faire entrer la commune dans la modernité ». « Cela passe par une transition économique et énergétique, mais aussi numérique ; également par un soutien au commerce local et surtout par la mise en place de dispositifs innovants pour développer l’économie de la ville ».

« Chaque investissement sera mesuré à l’aune de son impact environnemental et de son utilité sociale »

Objectif : offrir des opportunités localement aux professions libérales, aux auto-entrepreneurs et aux travailleurs indépendants par la création d’un « hôtel d’entreprises mutualisé ». « Des réserves foncières existent en cœur de ville » affirme Alain Picasso qui aimerait voir naître des projets structurants sur la commune : « ce qui passe par une véritable ingénierie de projet, en allant chercher des financements en dehors de l’agglomération ». Ce qui ne l’empêche pas d’espérer voir aussi la commune bénéficier d’équipements communautaires : « aujourd’hui, Sébazac est un peu le parent pauvre de l’Agglo. Il y a des budgets à obtenir ! ».

« Sébazac ne doit plus être une ville-dortoir »

Autre constat dressé par le candidat d’Agissons Ensemble : la commune manque d’animation. « Il y a 60 associations sur la commune mais il y a un manque de soutien et d’accompagnement de la part de la municipalité. Il faut impulser une dynamique, favoriser le déploiement d’initiatives sur le territoire » clame Alain Picasso, qui aimerait ainsi créer du lien social et voir revivre « l’esprit village » en fédérant les trois entités de la commune .« Aujourd’hui chacun vit de son côté. On imagine des projets partagés, pourquoi pas des logements mixtes, intergénérationnels…  »…

« Cela passe aussi par les mobilités douces : on veut créer un TTV, un Territoire Tout Vélo, avec des circuits sécurisés pour les trajets quotidiens vers les commerces, les écoles… mais aussi pour les loisirs, avec des itinéraires téléchargeables… »

(Alain Picasso, candidat à Sébazac)

Pour rencontrer le candidat

La liste Agissons Ensemble Sébazac-Concourès-Onet l’Eglise organise des réunions publiques, baptisées « rencontres citoyennes » dans chacun des trois villages de la commune. La première a lieu ce mercredi 8 janvier à 20h à la salle des fêtes de Concourès. Suivront celles du 15 janvier à la salle d’Onet l’Eglise (20h) et du 22 janvier (20h) à la Doline de Sébazac.

Vous pouvez suivre l’actualité de la liste candidate sur sa page Facebook ou via son application dédiée pour smartphone.

(Membres présents sur la photo : Angélique Bousquet (39 ans, Responsable QHSE), Agnès Siguier (40 ans, enseignante), Nathalie Sanchez (48 ans, travailleuse indépendante), Céline Bruel (44 ans, Agent Territorial), Frédéric Carreras (47 ans, Agent de Maîtrise RAGT))