Sortie. Le Festival tarnais des Lanternes de Gaillac vous emmène en Chine

©VilledeGaillac_Raynaudphoto

« 88 ouvriers chinois, 2 000 lanternes, 46 tableaux, un dragon lumineux de 50 mètres de long, une théière de 10 mètres de haut et de 8 000 pièces de porcelaine, ou encore un Bouddha assis de 18 mètres de haut et de 75 mètres de long… »: bienvenue au Festival des Lanternes de Gaillac, dans le Tarn, qui consacre sa troisième édition aux Féeries de Chine depuis le 1er décembre…

370 000 visiteurs en 2018

Nous n’avons pas pour habitude de vous présenter les manifestations hors département mais celle-ci vaut décidément l’exception : à quelques encablures des frontières aveyronnaises, le Festival des Lanternes de Gaillac vous promet une soirée qui vous fera oublier les kilomètres parcourus !

Les deux premières éditions avaient rassemblé 620 000 visiteurs et au vu du succès enregistré pour ce premier mois de spectacle, le chiffre devrait être égalé au moment de clôturer le festival le 31 janvier prochain…

Un bouddha de 18 mètres de haut

Cette troisième édition propose au public 46 tableaux thématiques pour voyager dans les différentes provinces chinoises. Des œuvres monumentales qui vous emmènent au coeur de la Grande Muraille de Chine, des cités impériales, de la route de la soie, des pagodes traditionnelles, des forêts peuplées de pandas… dans un espace de plus de 4 hectares au cœur du parc historique de Foucaud.
©VilledeGaillac_Raynaudphoto
La pièce maîtresse de cette édition du festival est un Bouddha géant assis de 18 mètres de haut, reproduction du grand bouddha de Leishan et son paysage montagneux qui s’étend sur 75 mètres, réplique d’une des merveilles classées du Sichuan.

Des dinosaures 

Un nouvel espace a été créé pour cette édition, qui ravit les plus jeunes : il est dédié aux “Géants du Jurassique”… Zigong, la ville jumelle de Gaillac qui est le berceau des lanternes chinoises est aussi l’une des plus grandes réserves de fossiles jurassiques au monde, c’est pourquoi Zigong a choisi d’ajouter cet espace dédié aux dinosaures…
©VilledeGaillac_Raynaudphoto
Les artistes chinois ont aussi fait un coup de chapeau à l’Occitanie, en créant une reproduction inédite du Viadur de Viaur, pont entre les communes de Tanus dans le Tarn et de Tauriac-de-Naucelle côté Aveyron. Paul Bodin, son architecte est en effet aussi celui du viaduc du Faux Namti dans la province du Yunan. Les deux viaducs sont même jumelés !

Pratique

Le parc vous accueille tous les soirs jusqu’au 31 janvier de 18h à 23h. Un conseil : réservez vos places en ligne (possible jusqu’à 48h avant votre visite) pour profiter des meilleurs tarifs et évitez le premier créneau de 18h, très fréquenté. Les organisateurs conseillent de venir à partir de 20h, ce qui vous laisse trois bonnes heures pour faire le tour des installations.

©VilledeGaillac_Raynaudphoto

Attention, il n’y a pas de billetterie à l’entrée du parc, le point billetterie le plus proche est situé 80 place Hautpoul (place de la mairie) à Gaillac.

Pour plus d’informations, visitez le site internet de l’événement.