Rugby. Les Tops et les Flops des clubs aveyronnais à la trêve

L’Aveyron compte 12 clubs affiliés à la Fédération Française de Rugby ayant une équipe senior engagée dans un championnat de niveau fédéral (3 clubs) ou régional (9 clubs).

Trêve de Noël oblige, voici venue l’heure de dresser un premier bilan de ce début de saison, avec des fortunes diverses à tous les niveaux…

Ça marche

Au plus bas niveau régional, c’est l’entente regroupant Laissac et Bertholène, plus communément appelée HVAR (Haute Vallée de l’Aveyron Rugby) qui tire son épingle du jeu en 4ème/3ème série : elle termine la phase aller à la seconde place de la poule 7 avec huit victoires pour une défaite, autant dire que ce jeune club (créé seulement rappelons-le, en l’an 2000) effectue un excellent début de saison et à des ambitions cette année dans la ligue Occitanie.

En 1ère Série, l’US Séveragaise et le Compound CA Capdenacois ont très bien démarré puisqu’ils sont respectivement 4èmes et 3èmes de la poule 4. Le premier derby joué à Séverac n’a pas pu départagé les deux clubs, qui se sont quittés sur un score nul, 19 à 19. Les deux équipes s’affronteront pour le match retour lors de la quinzième journée, le 16 février prochain, sur le terrain de Capdenac…

En Promotion d’Honneur, ça marche pas mal pour els deux clubs aveyronnais de la poule 4. Le RC Espalionnais Nord Aveyron termine la phase aller à la 2ème place avec 33 points, 7 victoires et 4 défaites. De son côté, le Rodez Rugby, structure nouvellement créée suite au dépôt de bilan du SRA présente un bilan équilibré avec 29 points, 5 victoires, un nul et 4 défaites pour se retrouver 4ème à la quatrième place de cette poule. Une date à retenir : le 9 février pour le derby de la 14ème journée, attendu au Stade Paul Lignon de Rodez…

En Honneur, avec sept victoires pour seulement trois défaites, le RC Saint Affricain, coaché par l’ancien deuxième ligne de Béziers Christophe Vilaplana, démarre sur les chapeaux de roue. Les dirigeants du club sud-aveyronnais ont affiché leur ambition : accéder rapidement à la Fédérale 3. Les bases sont là avec une intéressante quatrième place au classement de la poule 1, dans un mouchoir de poche avec les trois premiers…

En Fédérale 3, le SC Decazevillois tente de digérer sa relégation de la saison précédente. Aligné dans la poule 10, les représentants du bassin minier ont enregistré sept victoires et quatre défaites. Ils sont 3èmes de la poule et sont donc bien partis pour se qualifier…

Peut mieux faire 

En 2ème Série, on trouve le Rugby Club du Rougier (Camares) et l’Avenir OL Viviez deux clubs qui évoluent dans la poule 3 et se suivent au classement, respectivement à la sixième et à la septième places. Une première partie de championnat moyenne avec chacun 4 victoires pour 6 défaites, ce qui pour le moment ne les positionne pas dans le wagon des qualifiables…

En 1ère série, si Capdenac et Séverac brillent dans cette poule 4, ça patine pour l’Avenir Villefranchois (Villefranche de Rouergue) actuellement dernier avec une seule victoire au compteur…

A surveiller de près…

En Fédérale 2, les deux porte-drapeaux de l’Aveyron, le SO Millau Rugby Aveyron et LSA XV (Cassagnes-Beghonès, Réquista et Luc-Primaube) n’ont pas encore trouvé leur rythme de croisière…

Malheureusement pour les supporters des deux camps, pas de derby cette année entre ces deux équipes puisque les deux clubs ne sont pas dans la même poule…

Avec une seule victoire en 11 matchs, le LSA XV est avant-dernier de la poule 5 et va devoir lutter pour son maintien… Quant aux millavois, s’ils restent invaincus à domicile, ils présentent tout de même un bilan négatif avec cinq victoires pour six défaites… Classé 9èmes de la poule 4 à 13 points du leader, ils restent tout de même dans les clous pour une éventuelle qualification…