Aveyron. Quand les danses traditionnelles ont le vent en poupe…

Crinière blanche arboré, c'est Robert qui dirige la manœuvre ce soir là, pour la der de l'année 2019@ADN12

A l’orée des années 2020, les danses traditionnelles retrouvent un lustre qui profite au club de la MJC de Rodez avec ses 70 adhérents de 19 à 80 ans, musiciens et danseurs…

Héritage rural

C’est un mélange de concepts apparus au fil du temps avec danses nationales, folkloriques, ethniques ou populaires, qui constitue les danses traditionnelles de nos jours. Des chorégraphies essentiellement rurales qui se sont transmises et conservées à travers les époques.

« Des jeunes filles nées en 2000 se sont inscrites cette saison ! »

Au début, en 1987, ils n’étaient que quelques musiciens, -tous accordéonistes-, à investir la MJC. Leur envie de faire danser a permis de greffer la chorégraphie, et même le chant durant un temps, à cette activité. Avec des hauts et des bas cette discipline atteint 2019 dans la meilleure des formes, comme le confirme sa secrétaire Véronique Mantovan : « nous sommes en progression constante du nombre d’adhérents depuis cinq ans toutes générations confondues ». Un engouement qui s’explique par le besoin de contact humain selon elle…

« En boîte de nuit de nos jours, les jeunes pratiquent des danses exemptes de contact, et les danses de salon ne mélangent pas les couples. Au contraire des danses traditionnelles, qui favorisent elles l’échange et la convivialité, sans recherche de performance, juste pour le plaisir »

(Véronique Mantovan, MJC Rodez)

Les deux professeurs de danse bénévoles que sont Robert Mestre et Marie-Lise Gazeilles confirment ces affirmations, eux qui, en alternance, transmettent et décomposent les pas et la gestuelle, dans l’humour et la bonne humeur.

Place aux Bal Trad’ !

Apparus durant les années 70, les bals trad proposent d’admirer des musiciens jouant violons, accordéons diatoniques, guitares, flûtes, vielles à roues ou percussions. Pour des danses sous différentes formes : en cercle avec hommes et femmes en alternance (cercles circassiens), en quadrette (bourrées), en cortège (chapelloise), en couple (valse, scottich ou mazurka). Tout le monde se côtoie forcément lors de ces danses avec changement de partenaire…

Chantal Cachan et six de ses élèves de première année ont animé une partie de la soirée de fin d’année.@ADN12

Ce sont les seize musiciens du « Big Band Trad » accompagnés de quelques autres qui animent les cours tout au long de l’exercice. La recrudescence de ces bals que l’on peut retrouver dans l' »Agenda trad en Aveyron » fédèrent les générations.

Prochaines dates

Réveillons trad du nouvel An : à Entraygues, réveillon auberge espagnole musicale avec scène ouverte au Café de l’Indépendance (10 €) et à Millau, grand bal folk, Salle de la Menuiserie avec trois orchestres successifs (repas tiré du sac à 20h 12 €).

MJC. Danse tous niveaux le lundi de 20h30 à 22h30 tous les 15 jours en alternance avec la musique, dans la grande salle de la MJC. (Renseignements au 05.65.67.01.13).