Handball. Le ROC clôture bien l’année à domicile

Pour la 10ème journée, et dernière avant la trêve, le ROC recevait Ausson, et a remporté une précieuse victoire, 30 à 26.

ROC / Ausson : 30 à 26
(Mi-temps : 14/10)

ROC : Albouy (3 buts), Besset M (2), Besset R (7), Bitonti (1), Bonicel (1), Didelot (5), Fraysse (4), Lange (4), Simon (1), Soulaimana (2), Gaye (10 arrêts), Navarro (4 arrêts).
2 minutes : Fournié (10e, 27e), Fraysse (24e), Besset R (41e), Albouy (57e)

Ausson : Abadie (1 but), Baget (3), Capdevielle-Saban (4), Falguiere (1), Kuhn (2), Mariet (1), Pedebernade (2), Pomme (5), Sarrat (3), Vettorel (4), Bas (13 arrêts), Remy (4 arrêts)
2 minutes : Abadio (11e), Baget (44e)

Pour finir l’année, le ROC retrouvait l’Amphithéâtre, en accueillant Ausson. Les Ruthénois, battus la semaine dernière, avaient à cœur de se racheter. Et ils l’ont fait, en s’imposant 30 à 26…

14 à 10 à la pause

En première période, les protégés de Julien Demetz ont bien attaqué la rencontre. Marquant assez rapidement deux buts, sans en encaisser un. Puis, le ROC a enchaîné les buts, se détachant tranquillement, notamment grâce à des arrêts réguliers de Gaye. Menant 5 à 1 après 8 minutes de jeu. Mais Ausson n’était pas venu pour faire de la figuration, et petit à petit grignotait son retard. Après un quart d’heure de jeu, le ROC ne menait plus que 6 à 4… Dix minutes avant la pause, il n’y avait plus qu’un but d’écart (8-7). Les deux équipes ne voulant pas lâcher. Le ROC, jamais mené, rentrait aux vestiaires, en virant en tête, 14 à 10.

Une fin de match tendu

En deuxième mi-temps, le ROC reprenait comme en première période, enchaînant les buts, sans en encaisser pendant plusieurs minutes (17-11 à la 36e). Ausson n’abdiquait pas, mais le ROC conservait toujours une confortable avance. Menant même de 8 buts, à un quart d’heure de la fin (24-16). Un écart identique, à 10 minutes de la fin (25-17), ou encore à la 53e (27-19).

Le public se disait alors que la victoire était acquise. Mais, finalement, la fin de match allait être tendue. Avec une équipe du ROC qui n’allait marquer que trois buts, et en encaisser 6… À trois minutes de la fin, le ROC ne menait plus que 27 à 23… Des Rocistes qui allaient s’accrocher et s’imposer, 30 à 26. Décrochant ainsi une cinquième victoire, qui va leur permettre de passer des fêtes de fin d’année tranquillement.