Coupe de France. Direction les 16e pour les Rafettes

Sur la pelouse du Puy, équipe de DH, les féminines du Rodez Aveyron Football ont du en passer par les tirs aux buts pour se qualifier pour la suite de la Coupe de France. Alors qu'elles menaient 2 à 0, à la pause.

À Vals Prés le Puy, au stade Pierre Fayard, Rodez bat Le Puy en Velay, 4 tirs aux buts à 3 (2/2 à la fin du temps réglementaire)
(Mi-temps : 0/2)

Buts Rodez : Bornes (20e, 39e)
Buts Le Puy en Velay : Arcis (58e), Martinez (85e)

On le sait, la Coupe de France, c’est souvent beaucoup de surprises, avec les fameux « petits poucets » qui éliminent des clubs qui évoluent dans des divisions supérieures. Et c’est bien ce qui a failli arriver, ce dimanche, aux féminines du Rodez Aveyron Football. Les Ruthénoises ont dû passer par les tirs aux buts, pour éliminer Le Puy en Velay, équipe de DH… À la fin du temps réglementaire, il y avait en effet deux buts partout… Rodez s’impose finalement 4 à 3 durant l’ultime épreuve de tirs-au-but…

La loterie des tirs-au-but

Pour le coach, Mathieu Rufié, à part la qualification, il y a peu de satisfaction à retirer de ce match :

« On ne retient rien du tout sur ce match, on n’a pas respecté les consignes. On avait bien attaqué, en marquant deux buts en première période, et c’était une juste récompense de notre entame. Mais après…»

 

En effet, Rodez avait pris le match dans le bon sens. Ouvrant le score par Bornes, dès la 20e minute. Avant que la joueuse ne double la mise, à la 39e. Rodez rentrait aux vestiaires, en menant logiquement 2 à 0, sans avoir été mis en danger sur la première période. La qualification semblait alors être une formalité pour les Rafettes. « En deuxième mi-temps, explique Mathieu Rufié, le terrain se dégradait rapidement. Notamment du côté où l’on devait défendre. On avait choisi d’insister sur du jeu direct et vers l’avant, pour jouer du côté le plus praticable, c’est-à-dire où l’on devait attaquer… ».

Le Puy y croit

Mais ce n’est pas ce qui a été mis en place sur le terrain… Résultat : Le Puy est revenu au score, par Arcis à la 58e. Avant que Martinez ne douche les Ruthénoises, à la 85e, et égalise. Offrant à son équipe, un sursis et une séance de tirs aux buts… Une deuxième mi-temps ratée pour Mathieu Rufié :

« On a joué à la balle dans notre camp, alors que le terrain était gras. On a joué bas, on s’est mis à ne plus gagner nos duels, et elles ont marqué un but. Et là, l’ascendant s’est inversé. Nos adversaires se sont mises à y croire, et elles ont eu raison puisqu’elles ont égalisé. Après, les tirs aux buts, c’est une loterie. Et on a eu la chance de s’en sortir ! »

 

Rodez a en effet remporté la séance de tirs aux buts, 4 à 3, et se qualifie pour les 16èmes de finale, avec l’entrée en lice des équipes de D1. C’était le dernier match pour les Rafettes de l’année, avant la trêve de Noël. « Ce fut un match compliqué, très insuffisant, confie Mathieu Rufié. Il faudrait que la trêve nous fasse du bien. Qu’on se ressource, pour repartir sur de bonnes bases en janvier. » Les Ruthénoises s’entraîneront encore la semaine à venir, avant de prendre quelques jours de congés. Le tirage des 16èmes de finale aura lieu mercredi, pour des matchs qui auront lieu le 12 janvier.

Gambardella

Hasard des tirages, pour le 1er tour fédéral de cette compétition, le pendant de la Coupe de France pour les U18, Rodez accueillait également le Puy en Velay chez les garçons… Et ça a donné la même chose ! Un but partout à la fin du temps réglementaire, et une qualification des protégés de Stéphane Calvel, aux tirs aux buts, 5 à 3…