Calendrier de l’Avent ADN J-12 : le marché de Noël

Marché de Noël à Strasbourg (Alsace) en 2009. Photo : CC

Bretzel ou truffade, chocolat ou vin chaud, le marché de Noël est une institution en France, du Nord au Sud. C’est évidemment en Allemagne qu’il est fait mention d’un premier « marché de Noël » (Striezelmarket) sous le règne de Frédéric II de Saxe vers 1434 à Dresde. Par la suite, afin de lutter contre le culte des Saints et plus précisément ici contre celui de Saint Nicolas, la réforme institua le « Christindlmarkt » ou « Marché de l’Enfant Christ ».

Le plus célèbre de nos marchés de Noël français reste celui de Strasbourg qui date de 1570. Au XIXème siècle, il se tenait durant les huit jours précédant Noël et ceci jusqu’à la messe de minuit.

Vin chaud et épices

Ce sont les deux produits star sans lesquels un Marché de Noël perdrait de son intérêt ! Se promener au travers des chalets de bois et entouré de ces effluves si caractéristiques reste pour beaucoup de visiteurs une véritable madeleine de Proust.

La recette du vin chaud remonte à 2O ans après J.C. Composée de miel, de vin rouge et d’épices, elle était à peine différente de celle d’aujourd’hui :

« Du miel était mis à bouillir dans du vin, puis y étaient ajoutées des épices, mastic, nard, laurier, safran, ainsi que des noyaux de dattes torréfiées et des dates trempées préalablement dans du vin. Le tout était ensuite dilué dans du vin de qualité afin que le mélange soit doux. Puis pour le conserver, on y jetait ensuite des charbons ardents. »

« De Re Coquinaria » d’Apicius

Marché de Noël à Lapanouse

Ce 8 décembre dernier, la salle des fêtes de Lapanouse était bondée. Le Père Noël en personne était présent pour accueillir petits et grands au cœur d’un marché de Noël où nombreux artisans et producteurs locaux présentaient leurs produits.

Marché de Noël à Lapanouse ©ADN12

Citation du jour :

« J’avais mis mes souliers devant la cheminée. Le Père Noël m’a apporté des pieds. » (Philippe Geluck)

Joyeux Noël ! Glaedelig Jul ! (danois)