Le trail nocturne de Conques : un parfum d’adrénaline et d’aventure

Musiques, fumigènes et émotions pour un départ rempli de frisson ! @TanaQuest.

Un air de soufre et d’adrénaline flotte sur la cité millénaire de Conques. Ce samedi 14 décembre se tiendra la première édition du trail hivernal organisé par l’association Tana Quest. Une aventure nocturne et mystique de 12 km attend les aficionados des chemins du Terra Trail…

Un seul parcours en nocturne

Le Tana Quest, le trail organisé dans la vallée du Lot au mois de septembre, a écrit ses lettres de noblesse dans le calendrier des traileurs.

« On voulait initier une autre course conviviale pour finir la saison avec un maximum de plaisir et de sensations. Nous avons lancé une édition zéro non chronométrée l’année dernière, le succès a été au rendez-vous avec 80 participants »

(Stéphane Boutonnet, co-président du Tana Quest)

L’essai était transformé, tous les bénévoles de l’association sont d’ores et déjà dans les starting-blocks pour la préparation du nouveau trail hivernal de Conques.

« Nous avons voulu une rencontre de fin d’année pour que les traileurs puissent se faire plaisir dans un cadre exceptionnel » glisse Stéphane Boutonnet. Un seul format de 12 km a été volontairement choisi « pour finir cette saison sur une note sportive mais surtout conviviale ».

Les frontales trépignent déjà d’impatience dans la cité millénaire de Conques ! @TanaQuest

Le 12 km avec un dénivelé de 550 mètres est accessible aux sportifs réguliers ou occasionnels. « Son profil un peu tape-cul permet d’enchaîner les changements de rythme mais le parcours ne présente pas de difficulté majeure » avoue Stéphane Boutonnet. Devant l’abbatiale, c’est dans un cadre solennel avec musique et fumigène que les coureurs s’élanceront dans une balade nocturne.

Ils commenceront par une petite montée pour enchaîner sur une descente qui les conduira sur un affluent du Dourdou. Ils enchaîneront sur une ascension qui va les amener dans des bois perchés sur une crête. « Il faut profiter de l’instant car il y a une vue magnifique sur Conques et son abbatiale, ça vaut le détour » prévient Stéphane Boutonnet.

« Profitez de ces moments nocturnes avec un Conques tout illuminé qui amplifie son côté mystique »

Une descente conduira ensuite les coureurs au Bancarel puis à la mairie de Conques.  Pour ces derniers moments de course, les lumières des frontales prendront la direction de l’abbatiale pour un final estampillé « émotions » .

Frontale obligatoire

Un ravitaillement et une soupe chaude attendront tous les traileurs pour donner une note conviviale à la dernière compétition de l’année.

Comme sa grande sœur de septembre, le trail hivernal se revendique comme « une course solidaire » tient à préciser Stéphane Boutonnet. L’intégralité des bénéfices sera reversée au profit de l’orphelinat Bete Hitsanat en Ethiopie et à l’association accès au logement de Decazeville.

Il est possible de s’inscrire le jour même de la course. Il faudra présenter obligatoirement un certificat médical de « non-contre-indication à la course à pied en compétition ». Le port de la frontale est indispensable.

« Ce samedi, le rencard des traileurs, c’est le trail hivernal de Conques en version solidaire, nocturne et aventure » espère Stéphane Boutonnet… Que demander de plus pour finir l’année ?

Pour plus de renseignements, visitez le site internet de Tana Quest.