Coupe de France. Rodez passe enfin l’obstacle du 8ème tour !

Le Rodez Aveyron Football verra les 32ème de finale de la Coupe de France, après quatre années de disette. Les Ruthénois, un peu fébrile en première période, ont fait le boulot en deuxième période, et s'imposent 3 à 1, sur la pelouse de Poitiers.

À Buxerolles, au complexe sportif Michel Amand, Rodez bat Poitiers, 3 à 1.
(Mi-temps : 1/0)
Arbitre : Mr Samir Zolota

Poitiers : Neto (18e)
Rodez : Caddy (47e, 53e), Douline (75e)

Poitiers : Serreau, Jean Etienne, Gomes, Cambrone, Matignon, Hilaire, Choubani puis Koutob Naoto (60e), Da Silva puis Lemaire (79e), Cuvier, Neto, Galas puis Taragnat (61e).
Avertissements : Galas (45e), Choubani (58e)

Rodez : Mpasi, Coelho, Sanaia, Poujol, Bardy, Henry, Douline, Tertereau puis Maury (79e), Ruffaut puis Jacob (67e), Ouhafsa, Caddy puis Maanane (85e).
Avertissement : Ruffaut (38e)

En première période, Rodez a dominé les cinq premières minutes, mais sans être véritablement dangereux. Et puis Poitiers, poussé par 2000 supporters, a remis le pied sur le ballon, et commencé à être dangereux. Notamment à la 10e minute, quand Galas a vu sa frappe repoussé par le poteau. Quatre minutes plus tard, Rodez pensait avoir trouvé la faille, grâce à Caddy, qui voyait son but refusé pour hors-jeu… Le joueur sera d’ailleurs à nouveau signalé hors-jeu deux minutes plus tard. Maladroit, et un peu en difficulté en défense, les Ruthénois subissaient, et Poitiers allait être récompensé à la 18e minute. Neto, d’une frappe enroulée à l’angle de la surface, ouvrait le score. Dix minutes plus tard, il fallait un grand Mpasi, qui gagnait son duel face à Jean Etienne, pour éviter que Poitiers ne fasse le break.

Rodez mieux en fin de mi-temps

Un arrêt qui allait avoir comme conséquence de réveiller un peu les Ruthénois. Les joueurs du Piton enchaînaient les actions, corners, ou coup franc, mais n’étaient pas assez précis dans le dernier geste pour tromper la défense averse. À la 34e, Coelho donnait à Sanaia, qui centrait. Caddy reprend de volée, mais c’est trop croisé et ça passe juste à côté. À la 42e, beau mouvement collectif à droite entre Ouhafsa et Tertereau, qui remet en retrait à Ruffaut. Mais sa frappe passe juste à côté du cadre. Juste avant la pause, Mpasi s’imposera encore face à Choubani de la tête. Sur la dernière action avant la mi-temps, Ruffaut se chargera du coup franc, mais Gomes dégagera les siens de la tête. Les Ruthénois regagnent donc les vestiaires, en étant menés 1 à 0.

Deux buts en 5 minutes

Les Ruthénois, certainement secoués par le staff à la pause, sont très bien rentrés dans leur match en deuxième période. Avec une égalisation dés la 47e, puis un 2e but, à la 53e. Avec pour les deux buts, un doublé de Caddy. Sur le premier, Henry lance Tertereau dans la profondeur, qui centre. Caddy, du droit, reprend et égalise. Sur le second, sur corner, Ruffaut remet en retrait pour Tertereau. Douline tente un centre retourné, et Caddy, de la tête, reprend pour redonner l’avantage au RAF. À la 55e, sur un coup franc, Mpasi permettra à Rodez de garder son avantage.

Douline fait le break

Les Ruthénois poussent pour faire le break. À la 61e, Coelho remet pour Caddy, qui contrôle de la poitrine, et frappe mais ça passe à côté. À la 70e, Jacob, d’une très belle passe, lance Ouhafsa à la limite du hors-jeu. Il fixe et déborde le gardien et c’est sorti en corner. Un corner qui ne donnera rien. La minute suivante, Caddy n’est pas loin du triplé. Jacob lance Henry, qui centre pour Caddy, dont la reprise est sortie par le gardien, avec une grosse parade. Poitiers tente, mais n’arrive pas à être dangereux. À la 75e, le RAF fait le break par l’intermédiaire de Douline. Henry donne à Jacob, qui d’une remise, donne à Douline. De l’entrée de la surface, d’une frappe croisé, il triple la mise. À la toute fin de match, Mpasi fera de nouveau une très belle parade, et Rodez s’imposera 3 à 1. Et se qualifiera pour les 32es de finale, avec l’espoir de recevoir à Paul Lignon, une Ligue 1…