Naucelle. Dire stop aux arnaques et sollicitations malveillantes

Le président de l'UFC-Que-Choisir de Rodez, , Jean-Marc Giacalone, au micro, entouré de son équipe de bénévoles. @ADN12

Ce lundi 2 décembre, le centre social et culturel du Pays Ségali de Naucelle et l’UFC-Que-Choisir de Rodez, avaient organisé une conférence-débat sur un sujet très sensible sur nos territoires : «  les arnaques et sollicitations ».

Une parade pour chaque problématique

Une quarantaine de personnes étaient présentes à la salle des fêtes, gracieusement prêtée par la mairie, avec de nombreuses questions et autant de réponses fournies par Jean-Marc Giacalone président de UFC-Que-Choisir de Rodez et son équipe de bénévoles. Les interrogations des habitants ont majoritairement porté sur les sollicitations liées à la consommation, aux réseaux sociaux et internet, et à la téléphonie.

A chaque problématique, les intervenants ont tenu à délivrer une solution de protection.

Pour les achats sur les foires et salons, ils ont ainsi rappelé qu’il n’existe pas de droit de rétractation : « l’affichage de la loi est d’ailleurs obligatoire sur le stand ».

Démarchage à domicile ou téléphonique : en cas d’achat, vous avez 14 jours pour vous rétracter. Le professionnel doit vous faire parvenir une confirmation par écrit ou sur support durable (courriel, CD, DVD, clé USB). « Il faut également refuser de se rendre sur le site du professionnel, même pour un prétendu devis. Parfois cette manœuvre a pour objectif de faire souscrire une offre sans sans que vous vous en rendiez compte ».

Limiter les sollicitations téléphoniques. Vous pouvez vous inscrire sur des sites fiables comme celui du gouvernement, qui est gratuit, bloctel, ainsi que sur la liste rouge de votre opérateur.

Messages d’alerte virus sur internet. Il s’agit de messages soudains qui apparaissent lors d’une navigation sur internet, demandant de rappeler un numéro de téléphone car l’ordinateur serait soi-disant infecté par un virus : « il ne faut surtout pas appeler ! Dans ces cas là, vous pouvez relever le numéro de téléphone, éteindre complètement vos appareils pendant 2 ou 3 heures, et déposer plainte contre X ».

Mails de détresse reçus par des contacts connus : il s’agit souvent d’une personne faisant partie des contacts, demandant du secours : « il ne faut pas ouvrir le mail et surtout ne pas y répondre ».

Pour contacter l’UFC-Que-Choisir à Rodez : par téléphone au 05 65 77 00 01 ou par mail à l’adresse : ufcrodez12@laposte.net.