Nous vous l’avions annoncé, il y avait, depuis plusieurs mois, du mouvement dans la chapelle Jeanne d’Arc de la rue Béteille. Claire Méravilles et Jean-Michel Cosson, les nouveaux locataires avaient pris possession des lieux, refaisant peinture et chauffage pour transformer la chapelle de l’ancienne école de jeunes filles en galerie d’expo-vente d’artisanat d’art.

Jean-Michel Cosson et Claire Méravilles dans leur nouvelle boutique.

Une artiste alsacienne pour ouvrir le bal des expositions temporaires

Gaby Kretz, la touche finale de l’artiste ©ADN12

Pour l’ouverture de la boutique, c’est Gaby Kretz, une peintre et sculptrice strasbourgeoise, qui s’est lancé dans le jeu de l’exposition temporaire. Peintre depuis ses 17 ans, son chemin artistique a lentement évolué vers la sculpture. Son travail en milieu hospitalier lui a appris à regarder et à toucher les corps. Mais c’est son voyage sur le chemin de Compostelle dans les années 2000, véritable révélation de sa spiritualité intérieure, qui lui a donné envie de « marquer les mots dans la terre » plutôt que par la plume.

Les personnages de terre cuite de Gaby Kretz. ©ADN12

Après une exposition dans un cloître à Strasbourg qui a vu défiler plus de 90 000 personnes, ses sculptures sont visibles à B Shop pendant un mois, jusqu’à la fermeture de la boutique le 31 décembre. Ses personnages, des bouddhas sereins sans origine géographique, sans âge ni genre « pour représenter l’humain de partout », sont exposés dans le chœur de l’ancienne chapelle.

« Dans ce monde chaotique, ils représentent une recherche de calme intérieur, mais aussi ma recherche de vie. »

26 artistes exposés, pour tous les (bons) goûts

Luminaires de Stéphanie Meley-Calemard en tissu et cuivre. ©ADN12

L’exposition permanente, elle, accueille déjà 26 artistes, tous genres confondus : des luminaires de Stéphanie Meley-Calemard originaire de la région de Grenoble, jusqu’aux sacs et pochettes de luxe de l’aveyronnais Hugo Matha en passant par les poteries de Julia Huteau ou les calligraphies de Nicolas Ouchenir, il y a de tout. « On a fait notre marché, on recherche surtout la qualité », rapporte Jean-Michel Cosson. B Shop deviendra une des seules galeries d’artisanat d’art de la ville, avec la boutique du Bal des Créateurs située rue du Bal.

©ADN12

Pour Jean-Michel Cosson, tenir boutique est une première dont il se réjouit. Même si « on se rapproche de mon ancienne fonction de prof : on fait passer un message, qui est ici celui de l’art. Ce qui m’intéresse, c’est le contact. On ne se voit pas rester derrière le comptoir à attendre que les clients achètent : le but c’est d’aller vers les gens pour expliquer le lieu et les artistes. »

« À souligner : ce sont toutes des pièces uniques, et surtout rien ne se ressemble. Nous avons une gamme de prix très large, à commencer par des tasses à 15€ pour toucher le plus de monde possible. »

Claire Méravilles

©ADN12
Une kakémono a été installé sur la façade de la boutique pour encourager les curieux. ©ADN12

Après une ouverture jusqu’au 31 décembre, la boutique sera fermée pour travaux du mois de janvier jusqu’en avril. Quatre expositions temporaires sont déjà prévues jusqu’en décembre 2020.

B Shop entre le 11 et le 13 de la rue Béteille. Vernissage ce soir jeudi 28 novembre à partir de 18h. Ouverture le lendemain toute la journée le mardi, jeudi, vendredi et dimanche 10h-12 et 13h30-18h, uniquement l’après-midi le mercredi et samedi. Fermé le lundi. Entrée libre.