Villefranche. Une aide de la commune pour l’achat d’un vélo électrique

La ville de Villefranche encourage l’usage du vélo comme moyen de déplacement alternatif à la voiture et met en place une subvention pour les habitants qui souhaitent acheter un vélo électrique chez les commerçants locaux.

Une aide de Villefranche allouée aux motivés de la pédale. ©Mairie de Villefranche

Avis aux fans de grand air, la municipalité de Villefranche-de-Rouergue propose aux habitants majeurs ayant leur résidence principale dans la commune, de bénéficier d’avantages sans condition de revenus pour l’achat d’un vélo neuf à assistance électrique dans un commerce de la ville.

Une subvention de 20%

La mairie explique : « Il s’agit d’une subvention forfaitaire fixée à 20 % du prix d’achat TTC dans la limite d’un plafond d’aide de 200 € TTC/vélo, sans condition de ressources. Cet avantage sera alloué sous forme de chèques Basti’Kdo, utilisables dans les commerces villefranchois partenaires des Basti’Kdo. Au total, l’enveloppe consacrée par la Commune est de 3 000 € sur le budget 2019. »

Les demandes seront traitées par ordre d’arrivée dans la limite du budget alloué pour l’année 2019. À noter que cette contribution ne pourra pas être accordée si le vélo a été acheté avant la notification d’un accord par la Commune. La demande doit être accompagnée d’un devis qui sera examiné par la commission en charge du dossier. Le bénéficiaire devra ensuite présenter une preuve d’achat sur la commune de Villefranche.

Pour les intéressés, rendez-vous sur la page du site internet de la mairie pour remplir les pièces à télécharger à retourner par mail (mairie@villefranchederouergue.fr) ou à l’adresse suivante : Mairie de Villefranche-de-Rouergue BP 392 – Promenade du Guiraudet 12203 Villefranche-de-Rouergue Cedex.

Une aide cumulable

Bon à savoir : cette aide communale peut être cumulable avec le dispositif « Éco-chèque mobilité » de la Région Occitanie, qui offre une aide de 100 € + 50 € de bonus sécurité, sous conditions, notamment de revenus. Plus d’infos sur le site internet de la Région Occitanie. Et pour couronner le tout, ces aides peuvent être cumulables avec le bonus vélo à assistance électrique de l’État.

Villefranche, nouvelle ville du vélo ?

62 arceaux et deux abris protégés seront bientôt installés en ville. ©Mairie de Villefranche

Preuve supplémentaire des efforts faits par la ville pour encourager la pratique du vélo, 62 arceaux qui permettent aux cyclistes de stationner leur deux-roues ont été installés. Gratuits, ces derniers sont sur douze sites facilement identifiables : rue Serpente, rue Marcellin Fabre, rue Pomairols, rue de la Tour de Polier, place de la Fontaine devant le musée, place B. Lhez, rue de la République, Arcades Reyniès, place Lescure, place A. de Morlhon, rue du Sénéchal et le théâtre. Ils ont été disposés de manière à offrir des solutions de stationnement aux habitants et visiteurs à proximité des commerces, services publics et places.

Le tour de ville n’est pas abandonné avec huit arceaux (place Jean-Jaurès, boulevard de Gaulle à proximité du cinéma, jardins de l’Hôtel de Ville, place Saint-Jean, allées Aristide Briand devant l’école Notre-Dame et le groupe scolaire Jean Pendariès, place de la Liberté, devant la Poste) et quinze en périphérie (devant l’école élémentaire du Tricot, place Fontanges, au centre nautique Aqualudis, à l’école de la Chartreuse et place de la République). Enfin, dernière annonce de la municipalité : deux abris à vélos collectifs, clos et sécurisés seront bientôt installés rue du Marteau et rue Valadier avec des consignes accessibles selon un abonnement semestriel ou annuel.

Ces solutions de stationnement (arceaux et abris), représentent un investissement global de 24 829 € HT, d’après la mairie. L’opération bénéficie d’un soutien financier de l’Etat à hauteur de 50% au titre du dispositif Territoire à Energie Positive Croissance Verte.