Municipales. Rodez Citoyen va tirer au sort une partie de ses colistiers

Le collectif Rodez Citoyen a inauguré son local de campagne au 12 de l'avenur Tarayre. @ADN12

Alors que nous sommes désormais à moins de quatre mois des prochaines élections municipales, les effets d’annonce se succèdent de la part des deux candidatures déclarées pour le scrutin ruthénois… Alors que Christian Teyssèdre s’attache à présenter ses colistiers, le collectif Rodez Citoyen a décidé de faire autrement, en s’en remettant notamment au tirage au sort pour construire son équipe…

340 ruthénois tirés au sort

« Nous voulons promouvoir une nouvelle façon de faire de la politique » explique Eléonore Echène, une des membres du collectif Rodez Citoyen, « n’attendez pas de nous qu’on vous dévoile tout de suite notre tête de liste car ce qui est important, c’est d’élire une équipe, pas une personne ».

Six places réservées

Une volonté qui prendra effet ce mardi 26 novembre, jour d’un tirage au sort organisé par le collectif pour choisir 340 habitants de Rodez sur les listes électorales :

« Les personnes tirées au sort se verront adressé un courrier présentant notre projet et nos valeurs. On les attend ensuite pour venir travailler avec nous. Six places leur sont réservées sur notre liste : pour trois hommes et trois femmes »

 

Une démarche inédite et surprenante, destinée à « illustrer le fonctionnement collectif » de Rodez Citoyen. Reste à savoir si les ruthénois tirés au sort seront volontaires pour s’engager aux côtés de la liste candidate…

Eléonore Echène, membre du collectif Rodez Citoyen, explique vouloir promouvoir « une nouvelle façon de faire de la politique ». @ADN12

« Une maison citoyenne au cœur du Faubourg Saint-Eloi»

L’annonce de ce tirage au sort s’est faite lors de l’inauguration du local de campagne de Rodez Citoyen ce vendredi 22 novembre. « Nous préférons parler de Maison Citoyenne » plaide Eléonore Echène, « car comme dans une maison, on est dans la démocratie participative ». 

Une quarantaine de personnes s’était donnée rendez-vous lors de cette inauguration. Le lieu, sis 12 avenue Tarayre, sera d’ailleurs ouvert au public, à des horaires qui restent encore à définir.

Rodez Citoyen a choisi d’implanter son local de campagne dans le quartier du Faubourg, « un lieu représentatif de ce qui ne va pas dans notre ville » a commenté Eléonore Echène. @ADN12

Un emplacement, en face de la future Maison de Santé, qui n’a pas été choisi au hasard si l’on en croit Eléonore Echène :

« On a choisi de redonner vie à une vitrine dans un quartier où les commerces et les services publics sont délaissés… »

 

« Un lieu représentatif de ce qui ne va pas dans notre ville » : voilà comment le définit la militante. A commencer selon elle par la circulation : « l’autoroute Saint-Cyrice est un danger permanent, qui empêche d’avoir de véritables lieux de vie ».

Eléonore Echène pointe également du doigt la place des espaces verts et des services publics : « pourquoi n’y a t-il pas un grand espace vert dans la nouvelle place du Sacré Cœur ? »; « ce quartier a vu fermer sa poste et l’école Paul Girard »…

Pour le moment, Rodez Citoyen poursuit donc son diagnostic et assure qu’il sera prochainement suivi d’un programme…

La réponse du maire sortant

De son côté, Christian Teyssèdre n’a que peu goûté les reproches du collectif, à qui il a répondu dans une longue lettre intitulée « L’extrême gauche en spectacle au Faubourg », détaillant notamment les rénovations passées et en cours dans le quartier, ainsi que ses constructions structurantes : Maison des Associations, Maison de Santé, logements sociaux, foyer d’urgence…

« Je crois que nous pouvons parler d’un bilan positif » conclut-t-il dans sa lettre.