Aveyron. « Les busards en danger critique d’extinction »

Viviane Lalanne-Bernard est la présidente de SOS Busards. @ADN12

« Les busards sont en danger critique; on est au dernier stade avant l’extinction définitive » : tel est le cri d’alarme lancé par la présidente de l’association SOS Busards, Viviane Lalanne-Bernard, qui souhaite sensibiliser les agriculteurs à leur sauvegarde…

Les busards, une aide agricole précieuse 

Créée en 2009 et basée à Quins dans l’Aveyron, l’association SOS Busards a fait de ces oiseaux rapaces, emblématiques des plaines agricoles françaises, sa spécialité.

Ils ont pour particularité d’installer directement leur nid au sol, au milieu de la végétation. Leurs milieux originels, landes et tourbières se faisant rares, ils utilisent les cultures telles que prairies fourragères et céréales. Ainsi peu de jeunes arrivent à l’âge de l’envol, les travaux agricoles occasionnant la destruction des nichées.

Un jeune busard qui niche au sol. DR

 

Très grand consommateur de campagnols et d’insectes, son rayon d’action en tant que prédateur s’exerce sur un cercle de 8 à 10 km de diamètre. Il représente un auxiliaire très précieux pour l’agriculteur qui voit régulièrement ses parcelles dévastées par les rats taupiers.

Une famille de busards avec trois jeunes consomme plusieurs milliers de campagnols par saison de reproduction

Un campagnol consomme environ 25 kg de fourrage, de racines et de céréales par an. « C’est donc plusieurs tonnes de matières brutes qui sont épargnées grâce à l’action de prédation des busards » estime l’association, « en protégeant les busards les agriculteurs protègent leurs récoltes ».

« Il faut agir et de toute urgence »

En Midi-Pyrénées, seuls le Tarn et l’Aveyron abritent encore quelques couples reproducteurs. L’association SOS Busards en appelle donc à la solidarité des agriculteurs :

« L’idéal est de pouvoir laisser une surface non fauchée autour du nid, si possible d’au moins cinq mètres car plus la surface est grande, plus le nid est en sécurité. »

 

Certains exploitants ont d’ailleurs déjà opté pour cette philosophie et adhéré à l’association pour signaler la présence de nids et permettre d’intervenir.

Les busards sont une aide précieuse pour les agriculteurs. DR

Qui est SOS Busards ?

C’est une association départementale agréée pour la protection de l’environnement. Créée en 2009 pour la sauvegarde des busards en Aveyron, elle possède une expérience et une connaissance approfondie dans la protection et la survie de ces espèces, en préservant notamment les milieux qui leur sont indispensables. Elle forme et sensibilise tous les publics et plus spécifiquement les agriculteurs, elle participe à toute étude visant la protection et la connaissance de ces oiseaux.

Viviane Lalanne-Bernard lance donc un appel à la vigilance :

« Si vous repérez un nid de busard à proximité immédiate de votre machine, téléphonez le plus vite possible au 06 75 72 13 87 »