Handball. Lourde défaite du ROC à Libourne

En déplacement à Libourne, pour la 7e journée de Nationale 2, le ROC s'est incliné 46 à 39.

Libourne/ROC : 46/39
(Mi-temps : 24/14)

Libourne : Lubiato (19 arrêts), Samb W (1 arrêt), Bachouti (4 buts), Cadel (10), Castaing (3), Incatasciato (1), Jonnier (6), Kitsadi (2), Long (9), Ordonneau A (5), Samb K (2), Sene (4).
2 minutes : Samb K (18e), Kitsadi (25e), Bachouti (35e), Ordonneau M (54e).

ROC : Gaye (7 arrêts), Albouy (2), Besset (6), Bitonti (2), Bonicel (2), Brevel (2), Calmes (4), Didelot (2), Fraysse (8), Lange (6), Simon (5).
2 minutes : Didelot (29e), Soulaimana (40e), Besset (48e).

Le ROC espérait bien ramener la victoire de son déplacement, sur le parquet de Libourne. Pour oublier la défaite, la semaine dernière, sur son parquet, contre Poitiers. Mais les protégés de Julien Demetz ont chuté à nouveau, s’inclinant 46 à 39.

Un gardien adverse en feu

En première période, Libourne a rapidement donné le ton du match, menant rapidement au score (6 à 2, après 5 minutes de jeu). Le ROC ne semblait pas trouvé de solution, et se retrouvait à courir après le score. Mais surtout faisait face à un gardien survolté de Libourne, qui multipliait les arrêts. Pas moins de 19 sur le match ! Libourne prenait le large, et menait de 10 buts, après 20 minutes de jeu (18 à 8). Un écart qui n’allait pas bouger jusqu’à la pause, le ROC étant mené 24 à 14.

Défaite 46 à 39

En deuxième période, pas vraiment de changement. Une équipe de Libourne qui réussissait tout ce qu’elle voulait, pendant que le ROC ne parvenait pas à revenir. L’écart restait de +10 à un quart d’heure de la fin (34/24). Le ROC tentait bien de s’accrocher, et grignotait un peu l’écart, mais s’était trop tard pour espérer s’imposer (38/30 à la 48e). Finalement, le ROC s’incline 46 à 39, et enchaîne une deuxième défaite consécutive.

Les protégés de Julien Demetz vont devoir se remobiliser, et travailler en vue de la réception de l’Union Girondins Bordeaux Floirac Cenon, qui est une équipe du haut de tableau, samedi prochain.