Aveyron. Les Jolies Fripes, une autre mode est possible

Une nouvelle friperie en ligne va ouvrir, et elle est 100% aveyronnaise ! Lancé par Marion Donnet, une jeune rignacoise de 22 ans, le futur site Les jolies fripes veut répondre à des besoins à la fois de mode vintage et d'éthique écologique.

Marion Donnet ouvre sa boutique en ligne écolo et trendy. Photo ©MarionDonnet

Les Aveyronnais ont vraiment de la suite dans les idées. Fan de mode mais aussi engagée dans une démarche zéro déchets et préoccupée par les problématiques écologiques, Marion Donnet a constaté que « l’industrie de la mode est la seconde firme la plus polluante au monde » d’après ses propres mots. Pour encourager les acheteurs au zéro déchet tout en répondant à un besoin existant, elle a mis en place ce projet de e-friperie qui mêle vintage et écologie.

Une suite logique

Photo ©MarionDonnet

Le projet a trouvé sa voie très naturellement chez Marion. Après des études en psychologie et un master pour devenir professeur des écoles, elle est aujourd’hui animatrice au GEM de Rodez (Groupe d’Entraide Mutuel) où elle donne des formations à des adultes atteints de fragilité psychique et les aide à s’insérer dans la société. Engagée dans une démarche ZD (Zéro Déchets) depuis deux ans, s’habillant d’occasion depuis longtemps, elle a participé à un stage d’écologie au RATAF, le festival de musique d’Entraygues-sur-Truyères qui lui a donné l’envie d’en faire son métier.

« La boutique est plus axée sur l’environnement que sur la mode. J’ai fait ça pour éveiller les consciences et vivre tout en faisant ce que j’aime sur la protection de l’environnement »

De brocantes en vide-greniers, Marion va jusqu’à Albi ou Millau chiner son bonheur chez les particuliers et les boutiques solidaires. Elle répare aussi, raccommode, recoud, change les boutons pour donner un look plus moderne. « Je ne suis pas dans la broderie mais je rafistole pour montrer que le vêtement est encore portable et que ce n’est pas la peine de le jeter. Ma mamie m’a appris à coudre et les bénévoles du Groupe d’Entraide Mutuel m’ont montré plein de choses. »

View this post on Instagram

De chouettes Kickers roses pour égayer vos journées d'hiver 👟☀️ c'est bientôt sur l'e-shop ! _____ Puisque le mot hiver ne rime pas avec grisaille, autant ajouter du pep's dans sa vie (et à ses pieds) 🥰 De l'originalité, il y en aura sur Les Jolies Fripes ☺️ ____ En attendant j'ai besoin de ton aide pour atteindre le 1er palier, si tu veux soutenir le projet, tu peux faire un petit don ! (Lien en bio) 💚 . #original #originalité #vintage #kickers #optimismecontagieux #bonheur #projecthappiness #lesjoliesfripes #joliesfripes #joliefripe #friperieoccitanie #friperiefrancaise #friperieenligne #vetementsdesecondemain #secondemain #secondhand #ecologie #ethique #consommationethique #moderesponsable #modesecondemain #modeethique #moderesponsable #zerodechet #zerowastehome #zerodechet2019 #crowdfunding #crowdfundingforsuccess #crowfundingcampaign

A post shared by Une autre mode est possible. (@lesjoliesfripes) on

Une démarche zéro déchets d’un bout à l’autre de la chaîne

Même pour l’envoi de ses colis, Marion a prévu d’utiliser du papier et du scotch kraft recyclé, une matière recyclable et compostable, ou de reprendre des emballages récupérés, ailleurs pour ne rien gâcher.

« Au delà de cette passion, ce projet est aussi une réponse à un combat : celui de la
protection de l’environnement. […] A travers ce commerce, Les Jolies Fripes va aussi offrir des conseils et astuces zéro déchet : un lien important que la créatrice du projet veut absolument maintenir » indique le communiqué de la future plateforme.

Marion a également prévu de mettre en place un blog qu’elle alimenterait d’articles en lien avec le zéro déchet. Le but : donner des idées aux lecteurs pour continuer cette démarche dans leur cuisine, leur jardin, leur salle de bain…

« Acheter des vêtements de seconde main, c’est déjà être dans une démarche zéro déchet, et chaque geste est à encourager »

Marion Donnet

Une cagnotte en ligne a été ouverte sur la plateforme Tudigo, spécialisée dans le soutien de l’entrepreneuriat local et partenaire de la CCI Aveyron. Cette cagnotte a pour objectif d’aider financièrement, -contre contreparties-, la mise en place du site qui devrait être en ligne avant la fin de l’année 2019. D’ici là, son compte Instagram et son compte Facebook sont bien en ligne, eux !